Nintendo envisage de soutenir la Switch au-delà du cycle traditionnel de 5-6 ans

Le président tout-puissant de Nintendo Tatsumi Kimishima a récemment déclaré vouloir soutenir la Switch au-delà du cycle traditionnel de 5-6 ans. L’occasion de s’apercevoir que la Wii U a bien été poussée sur un tel laps de temps, avant d’occuper le rôle qu’on lui connaît désormais : celui de portemanteau pour de prochaines cartouches à fournir à son successeur.

Alors que la Wii avait été la première console de Nintendo à tutoyer le firmament avec des ventes stratosphériques, la Switch pourrait bien, à son tour, s’écarter de la voie traditionnellement empruntée par les machines de la firme au niveau commercial. Le constructeur a ainsi récemment émis l’intention de soutenir son nouveau bébé plus longtemps que les précédents.

C’est le président de Nintendo Tatsumi Kimishima qui a fait cette confidence au journal économique nippon Nikkei (avec une traduction anglophone de l’information fournie par NintendoSoup). Le géant japonais souhaite donc vendre sa machine au-delà du cycle traditionnel de 5-6 ans.

Switch : Nintendo souhaite soutenir sa nouvelle machine jusqu’en 2027

Concrètement, le désir affiché par Nintendo est celui de soutenir la Switch après 2023, et l’on parle même d’une durée de vie commerciale souhaitée de 7 à 10 ans. En d’autres termes, les possesseurs de la machine pourront espérer des sorties de jeux jusqu’en 2027, sauf si une réélection de Donald Trump vient provoquer un soulèvement mondial et un redémarrage à zéro de notre société.

En se concentrant sur les dernières machines du constructeur, on s’aperçoit qu’elles ont en effet été soutenues cinq années pour certaines et six pour d’autres, le GameCube et la Wii U ayant vécu cinq ans et la Wii six. Officiellement hein, car rappelons que le Just Dance d’Ubisoft continue de paraître sur la console à la Wiimote.

On notera au passage que Nintendo n’a pas attendu que l’élan connu par sa Switch s’essouffle pour annoncer ses Toy-Con, soient des périphériques cartonnés à fabriquer soi-même pour accéder à de nouvelles expériences de jeu sur Switch. Deux packs sont prévus pour le 27 avril prochain à des tarifs compris entre 70 et 80 euros, avec la possibilité de télécharger gratuitement les patrons pour s’éviter de telles dépenses et offrir une seconde vie à ses paquets de purée.

Mots-clés nintendo switch