Nintendo est content, la Switch se vend toujours aussi bien

La Nintendo Switch rencontre apparemment toujours un grand succès auprès de la communauté des joueurs. Avec 36 millions d’unités vendues, la console hybride est un produit dont la firme japonaise peut être fière.

Plus de deux ans après sa sortie, la Nintendo Switch suscite toujours un formidable engouement chez les consommateurs. Preuve en est, le géant nippon affirme avoir écoulé 2,13 millions d’unités de son produit phare depuis l’ouverture de son nouvel exercice financier. Alors que la Switch s’était vendue à 34,74 millions d’exemplaires en mars dernier, ce chiffre dépasse désormais les 36 millions.

Nintendo Switch

Crédits Pixabay

Par rapport à la même période en 2018, le nombre des consoles vendues cette année a donc augmenté de 13 %. À noter que Nintendo vise à distribuer 18 millions de Switch entre avril 2019 et mars 2020.

Vu l’état actuel des choses, elle ne devrait pas avoir du mal à atteindre son objectif.

Nintendo Switch, la console qui pourrait battre les records de la PS4

Avec environ 100 millions d’unités écoulées sur le marché, la PlayStation 4 est l’une des consoles de jeux vidéo les plus vendues de tous les temps. Cependant, compte tenu du dynamisme qu’affichent actuellement les ventes de Switch, le produit de Nintendo est susceptible d’écraser sur le long terme certains exploits de celui de Sony.

En plus des chiffres sur la Nintendo Switch, la firme de Kyoto a annoncé avoir vendu 22,6 millions de jeux (+26 % par rapport à l’année précédente) pour son nouvel exercice financier. Depuis la sortie de la Switch, plus de 210 millions de jeux destinés à la console hybride ont d’ailleurs été vendus.

Le bénéfice net de Nintendo en baisse

Malgré ces bonnes nouvelles et bien que les ventes sur l’eShop aient progressé de 65 % par rapport à l’an dernier avec un chiffre d’affaires de 253 millions d’euros, le nouveau bilan financier de Nintendo n’est pas des plus encourageants. La société a réalisé un chiffre d’affaires global de 1,42 milliard d’euros, un bénéfice opérationnel de 226,5 millions d’euros et un bénéfice net de 137,1 millions d’euros, alors qu’en 2018, son CA s’élevait à 1,38 milliard d’euros, contre un bénéfice opérationnel de 252,2 millions d’euros et un bénéfice net de 252,6 millions d’euros.