Nintendo : certaines figurines Amiibo étaient des éditions limitées

Les premières figurines Amiibo sont disponibles depuis peu de temps et certaines ont remporté un franc succès. D’ailleurs, peut-être étiez-vous intéressé par un personnage en vous disant que vous l’achèteriez peu de temps après la sortie, ou pour Noël, sans pour autant le précommander et, manque de bol, il se trouve être en rupture de stock.

Là, on se dit forcément que les stocks vont de toute façon se remplir, après tout il n’y a pas de raison. Mais finalement, il apparaît que pour certains personnages, les stocks ne seront jamais renouvelés, ou c’est en tout cas ce qu’a déclaré Nintendo à Wired. Une bien étrange annonce qui est d’autant plus floue que la firme nippone n’a pas précisé grand-chose de plus.

Amiibos

Choisissez bien votre Amiibo si vous les voulez tous

En fait, elle n’a précisé quasiment rien, indiquant simplement qu’il était prévu dès le départ que certaines figurines ne soient pas renouvelées. Autrement dit, alors que les prix de certains personnages commencent déjà à monter, ce n’est pas près de s’arrêter.

Le détail gênant, c’est que Nintendo n’a pas précisé quels personnages étaient concernés. Cependant, on peut être assurés que Mario et Link, par exemple, persisterons étant donné leur grand succès. Pour les autres en revanche, la question se pose et reste en suspens.

Après tout, des figurines Amiibo en édition limitée, ce n’est pas si surprenant que ça, puisqu’on parle d’un objet qui touchera fatalement plus les collectionneurs que les autres. Le problème, c’est que Big N, dans son infinie sagesse, n’a pas jugé bon de préciser qu’il s’agissait d’éditions limitées.

Autrement dit, les joueurs peu scrupuleux vont pouvoir s’en donner à cœur joie et revendre à prix d’or les figurines concernées aux collectionneurs qui n’auront d’autres choix que de se rabattre sur ces solutions.

Il y a toujours l’espoir que cette annonce ne soit qu’un effet de manche pour pousser à l’achat des Amiibo encore en stock, mais cela reste peu probable au final.

Mots-clés amiibonintendo