Nintendo ne fait pas du “streaming” et du “cloud gaming” des priorités vidéoludiques

S’exprimant sur la popularité grandissante du jeu sur smartphones et tablettes, le président de Nintendo Shuntaro Furukawa a expliqué qu’il entendait privilégier la qualité et la variété des jeux proposés, tout en restant ouvert aux avancées technologiques.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire en voyait des portages flous de jeux PS4/Xbox One ou très nets de la ludothèque Wii U, la Switch est une machine ambitieuse. Si tel n’était pas le cas, on verrait ainsi Nintendo jouer des coudes avec la concurrence sur le plan de la puissance technique.

Crédit : Nintendo

Le petit artisan a donc fait le choix, une fois encore, de la différence. La Switch s’est inscrite dans une ère où le jeu vidéo, notamment portable, a vu son visage sensiblement modifié par l’avènement des smartphones et tablettes. Un virage qui n’a pas échappé à Nintendo.

Nintendo toujours à la recherche de nouvelles technologies amusantes

Dans un entretien fleuve accordé à Nikkei en japonais et dont Nintendo Everything rapporte une retranscription en anglais, le président de Nintendo Shuntaro Furukawa aborde le sujet du jeu mobile. On constatera que notre homme n’est pas des plus convaincus que le “streaming” et le “cloud gaming” seront une révolution, alors que la Switch commence à s’y ouvrir à l’international avec Control et HITMAN 3.

“Avec la popularité croissante des smartphones, notre stratégie est d’augmenter le nombre de personnes qui jouent aux jeux vidéo. Les gens du monde entier apprécient les jeux en utilisant les différentes fonctionnalités des smartphones, des PC et des consoles de jeu dédiées.

Je suis sûr que de nouvelles offres comme les jeux sur nuage [NDLR : ‘cloud gaming’] et la diffusion en continu [NDLR : ‘streaming’] vont émerger, mais elles ne seront pas une priorité absolue dans le choix du jeu auquel on jouera. Je pense que le plus important est le contenu d’un jeu ainsi que le type de jeu auquel on peut jouer.”

Avec déjà des tentatives telles que Nintendo Labo, des applications virtuelles et des courses de Mario Kart s’invitant dans le réel, Nintendo n’est en tout cas pas le dernier pour trouver de nouvelles manières de jouer. Par conséquent, on ne verra pas le constructeur faire l’autruche si d’aventure de nouvelles technologies le motivaient à proposer de nouvelles propositions inédites.

“D’un autre côté, les progrès technologiques peuvent faire une grande différence dans l’expérience de jeu elle-même. Comme cela peut arriver à tout moment, nous sommes toujours à la recherche de technologies qui pourraient être le point de départ de quelque chose d’amusant.”

Mots-clés nintendo