Nintendo : Pour Reggie Fils-Aimé, le plus dur aura été de trouver comment atteindre le marché américain

Depuis 2019, Doug Bowser est le dirigeant de Nintendo of America, à savoir la branche américaine de l’entreprise nippone. Avant lui, c’est Reggie Fils-Aimé qui occupait le poste, véritable icône parmi les joueurs du monde entier. Il faut dire que l’homme incarnait à la perfection l’image de Nintendo of America et apparaissait très sympathique aux yeux de la communauté. Et depuis peu, Reggie Fils-Aimé revient régulièrement sur son expérience en tant que dirigeant de la branche américaine de Nintendo. Ce dernier avait notamment parlé du succès de la Switch, qu’il avait pressenti.

Et lors d’une récente interview, Reggie Fils-Aimé a également évoqué les défis en tant que dirigeant de la branche américaine.

Crédits Pixabay

L’un des plus gros défis a été de trouver comment atteindre le marché américain, très différent de celui du Japon.

Convaincre le dirigeant de Nintendo n’a pas été aisé

C’est lors d’une interview que Reggie-Fils Aimé a évoqué le plus grand défi en tant que dirigeant de Nintendo of America, nous rapporte Gameblog. Pour l’homme, si il n’y a pas eu de moment plus difficile qu’un autre, le plus compliqué aura été de trouver quelles envies avaient les joueurs d’Amérique. Et pour cela, il fallait convaincre Satoru Iwata, président de Nintendo à cette époque, mais également les autres hauts placés de la société. On le sait, Nintendo n’est pas toujours facile : l’entreprise a notamment annulé une série Zelda pour Netflix suite à une fuite ou encore le reboot de GoldenEye sur Xbox 360.

Reggie Fils-Aimé explique également que ces ajustements étaient nécessaires car le marché vidéoludique américain n’a rien à voir avec les besoins des joueurs japonais. La communauté a beau être soudée, les envies varient d’un territoire à l’autre. Il n’est pas rare que des jeux nippons n’arrivent jamais en Occident, les studios préférant éviter le bide potentiel.

L’ancien dirigeant de Nintendo of America pense que les discussions l’ont beaucoup aidé à faire croître l’entreprise sur le sol américain. L’homme explique avoir proposé une approche différente, notamment en accompagnant le lancement des DS et Wii aux USA. Aujourd’hui, Nintendo of America est puissant et la présidence de Reggie Fils-Aimé n’y est pas étrangère.