Nintendo : Reggie Fils-Aimé s’était opposé à un changement de logo

Nintendo est une légende sur le marché du jeu vidéo avec des mascottes désormais au panthéon de la culture populaire, entre Link, Zelda, Mario, Donkey Kong et autres franchises lucratives. La société nippone aura su s’exporter à travers le monde en développant des jeux vidéo, mais également des consoles avec une image généralement familiale. Et si Nintendo cible désormais tous les âges et n’hésite pas à proposer des jeux violents sur ses machines, ce dernier a un moment voulu gommer ce qui faisait son charme au profit d’un nouveau logo. C’est là qu’intervient Reggie Fils-Aimé, ancien PDG de la branche américaine et figure forte de la société.

C’est lors d’une interview pour VG247 que Reggie Fils-Aimé a expliqué avoir refusé ce changement de logo.

Nintendo prépare une grosse annonce pour la 3DS

Un refus qui a sans doute épargné à Nintendo une image bien moins réussie qu’aujourd’hui.

Un nouveau logo « à l’américaine » abandonné

Nintendo aurait pu avoir un tout autre logo, dont la description par Reggie Fils-Aimé laisse penser à un résultat au goût douteux.

Lors d’une interview pour VG247, l’ancien PDG historique de la branche américaine explique avoir refusé cette idée en arrivant chez la firme nippone alors en pleine expansion pour conquérir le plus de marchés possible, dont les USA.

Lorsque je suis arrivé chez Nintendo, il y avait un sentiment de honte, car nous nous tournions vers des joueurs jeunes, et la branche marketing de Nintendo of America a décidé de changer le logo de la société. Ils ont tenté de faire un graffiti, de le rendre plus saillant, mais j’ai dû m’y opposer, car ce n’était pas ce que Nintendo représentait.

Il nous fallait toucher plus de gens, mais en restant fidèle aux valeurs de l’entreprise. Nous avons donc décidé de miser sur nos jeux et préparé le terrain pour le lancement de console comme la Wii, Wii Fit et pour finir, la Switch.

Un choix au final salvateur pour Nintendo dont le logo est reconnaissable et des machines proposant désormais des jeux destinés aux plus âgés. Nul doute que ce nouveau logo sous forme de graffiti évoqué par la branche américaine de la firme n’aurait pas été du meilleur goût.