Nintendo renouvelle la marque « Golden Sun »

Il est récemment apparu que Nintendo a renouvelé plusieurs marques lui appartenant. Quatre au total dont Wrecking Crew, Rhythm Heaven, Super Mario Sluggers et Golden Sun. Et pourquoi ne pas s’intéresser à la franchise ayant le moins de chances d’être de nouveau exploitée, histoire de se faire du mal ?

L’article aurait pu débuter par une introduction inattendue, à savoir la confirmation, lors du récent Nintendo Direct, d’un nouvel épisode de Golden Sun sur Switch. Non, à la place, on aura eu des annonces de quelques titres inédits et une ribambelle de portages plus ou moins améliorés. Passons.

Le site Japanese Nintendo vient de rapporter plusieurs dépôts de marque de la part de Nintendo Co., Ltd. Le premier concerne Wrecking Crew, un jeu de plate-forme moult fois ressorti dans sa robe NES où Mario s’en prend aux maçons. Rhythm Heaven, connue en Europe sous le nom Rhythm Paradise, est un jeu de rythme musical paru sur Game Boy Advance, DS et Wii et qui n’aura, étonnamment, pas connu de déclinaison Wii U.

Golden Sun, pas (encore ?) de nouvel épisode sur Switch

Si Super Mario Sluggers ne vous dit rien ou pire, vous fait postillonner rien qu’à le prononcer, c’est normal puisqu’il s’agit du nom américain de Super Mario Stadium Baseball, titre Wii que le Vieux Continent n’a de toute façon jamais accueilli. Et enfin, Golden Sun, franchise de RPG développée par Camelot Software Planning et apparue sur Game Boy Advance. Nombreux sont les possesseurs de la portable à s’en souvenir pour son épatant visuel, mêlant 2D chatoyante et 3D déchirante, son histoire simple, mais efficace et son gameplay addictif à base de Djinns. Golden Sun ne présentait comme unique grosse tare que celle de ne se conclure qu’avec le second volet, « L’Âge perdu » sorti environ un an plus tard.

Ce n’est qu’en 2010 que la franchise revient sur Nintendo DS au travers de Golden Sun : Obscure aurore. Un épisode bien moins chéri que les autres, car à l’époque de sa sortie, il n’étonnait plus, et ce sur tous les plans.

Ces renouvellements de marques ne signifient pas forcément que Nintendo en fera quelque chose dans un plus ou moins proche avenir, mais la mâchoire de la Switch étant incroyablement musclée et son estomac visiblement sans fond, un retour de ces licences sur cette machine est bien loin de tenir de l’impossible.

Mots-clés golden sunnintendo