Nintendo s’attendrait à une “année record” en terme de ventes

Qui peut arrêter l’ogre Nintendo ? Après une année 2020 résolument placée sous le signe de la Switch et de son mastodonte Animal Crossing – alors même qu’elle fut également celui de la nouvelle génération de consoles de salon, du moins pour les maisons d’en face – l’année fiscale à venir n’en serait pas moins “record” selon les rapports en interne de Nintendo. Le site Bloomberg se fait le relais des derniers bruits de couloirs venant de différents acteurs haut placés de l’industrie, allant des éditeurs de jeux aux distributeurs – mais également aux fournisseurs de composants.

Les estimations en interne de Nintendo évaluent des ventes de jeux atteignant les 250 millions d’unités pour cette nouvelle année fiscale grâce à l’apport de software de poids, allant ainsi à contrecourant des projections des différents analystes du marché.

Crédits Pixabay

Le chiffre de Nintendo pour l’année à venir est ainsi bien supérieur à celui estimé pour celui de 2020, s’évaluant à 205 millions d’unités. Alors que nous entrons dans une nouvelle phase de la crise sanitaire liée à l’épidémie de la COVID-19, beaucoup d’analystes estiment que le “boost” des ventes de l’industrie serait bien moindre par rapport à 2020 – mais les différents rapports des partenaires de Nintendo, tirés de la firme elle-même ou de projections de commandes, laissent penser que 2021 ne manquera pas de faire date.

En attendant la “Switch Pro”…

De là où on reparle d’une certaine Switch 2.0 : peut-être l’un des secrets les moins bien gardés de l’industrie, cette nouvelle révision de la console de Nintendo débarquerait ainsi cette année et pourrait être l’un des facteurs clés pour justifier les estimations de la firme de Kyoto.

Il y a de cela à peine une semaine, le site Bloomberg avait fait l’inventaire des nouveautés qui seraient introduites par cette nouvelle version de la Switch, qui comprendrait un nouvel écran OLED manufacturé par Samsung ainsi qu’un profond ravalement de façade niveau software qui la rendrait capable d’afficher des graphismes en 4K, la plaçant en compétition directe avec la PlayStation 5 et la Xbox Series X|S. Nintendo pourrait ainsi profiter du manque de stock de consoles next-gen de la part de la concurrence pour garder une avance certaine avant d’introduire sa propre réponse sur le marché.

Bien que le contexte de ce mois de mars soit bien différent de l’année dernière qui avait vu le début de la crise sanitaire internationale, Nintendo devrait tout de même réussir son année fiscale haut la main selon le consultant de l’industrie Serkan Toto : “Nintendo devra commencer la prochaine année fiscale sans Animal Crossing et la pandémie, mais cela devrait être contrebalancé par un bien meilleur line-up de blockbusters vidéoludiques et une nouvelle console“. Affaire à suivre.