Nintendo Switch : 30 euros pour un an d’abonnement en ligne ?

Nintendo pourrait bien prendre ses concurrents à contre-pied sur d’autres domaines que le hardware pur. Si l’on en croit les dires de Tatsumi Kimishima (PDG du Big N), interviewé par le site japonais Nikkei, le prix de l’abonnement aux services en ligne de la Swicth serait (largement) inférieur à celui de la concurrence.

L’intéressé explique en effet que même si le tarif n’est pas encore fixé de manière définitive, il pourrait être compris entre 2000 et 3000 yens par an, soit entre 16,4 et 24,6 euros. Des sommes auxquels il faut toutefois ajouter les joies de la TVA française de 20%, ce qui donnerait au final un prix d’abonnement restant sous la barre symbolique des 30 euros par an.

nintendo-switch

D’après une interview du PDG de Nintendo, le prix de l’abonnement aux services en ligne de la Switch ne dépasserait pas les 30 euros par an.

Dans le cas (très probable) où Nintendo s’en tiendrait à ses fameux tarifs, la firme positionnerait alors son service en ligne comme le plus abordable des trois consoles actuelles, même si son abonnement ne comporterait pas forcément  les mêmes avantages que ceux de ses rivales les Xbox One et PlayStation 4.

Un abonnement moins cher, mais aussi un peu moins complet

Nintendo n’a pas vraiment tablé sur ces prix par hasard. Son service en ligne sera moins cher parce qu’un peu moins complet que ceux proposés du côté de chez Sony et Microsoft (positionnés pour leur part aux tarifs respectifs de 50€ et 60€ par an).

Ainsi, l’abonnement de Nintendo ne proposerait qu’un seul jeu “classique” gratuit à télécharger chaque mois (contre plusieurs titres à récupérer mensuellement sur le Xbox Live et le PlayStation +), et s’il comportera bien évidemment la possibilité de jouer en ligne, le service de la firme nippone ne permettrait le chat vocal que par l’intermédiaire d’une application tierce à installer sur son smartphone.

Une bizarrerie d’autant plus surprenante que la Switch comporte bel et bien une entrée micro / casque…

De la VR sur la Switch ? Nintendo étudie la question.

Au cours de l’interview, Tatsumi Kimishima a également été questionné sur la VR : est-elle prévue sur la console ? À cette question le patron de Nintendo répond de manière assez claire : la firme y réfléchit.

Il explique : “Nous étudions la possibilité d’ajouter cette fonctionnalité à la Switch“, tout en mettant un bémol : “Si nous sommes capables de résoudre le problème qui empêche de jouer à la VR pendant plusieurs heures, alors nous soutiendrons cette technologie sous une forme ou une autre“.

Rappelons que la Nintendo Switch débarquera dans nos contrées le 3 mars prochain.

Crédit illustration