Nintendo Switch : 4,7 millions de consoles vendues depuis mars

Nintendo vient de lâcher ses résultats pour la période comprise entre les mois d’avril et de juin dernier. Parmi la multitude de chiffres présentés, on en sait plus sur les ventes de la Switch, qui continue – sans grande surprise – de se vendre très correctement (c’est même le moins que l’on puisse dire), moins de 5 mois après sa sortie officielle.

La console hybride de Nintendo a en effet franchi le cap des 4,7 millions d’unités vendues depuis son lancement début mars. Des chiffres arrêtés au 30 juin dernier que l’on peut facilement imaginer comme étant toujours en progression, la machine ayant à l’heure actuelle très probablement dépassé la barre symbolique des 5 millions d’exemplaires écoulés.

pokemon-switch-ventes-640x480

Nintendo a publié ses résultats pour la période avril / juin 2017. On y apprend notamment que la Switch s’est écoulée à 4.7 millions d’unités au 30 juin dernier.

Nintendo profite également de cette publication pour faire le point sur les ventes de ses différentes licences actuellement sur le marché. La firme de Kyoto annonce ainsi que Mario Kart 8 Deluxe s’est vendu à hauteur de 3,54 millions de copies. De bons résultats qui ne suffisent toutefois pas au jeu de course pour battre l’inarrêtable Zelda : Breath of The Wild et ses 3.92 millions d’unités distribuées à travers le monde.

Un chiffre d’affaire en forte hausse par rapport à l’an passé

Si ces deux titres sont d’ores et déjà des succès, Nintendo évoque aussi les ventes de Arms (1,18 million de copies), qui parvient presque à faire jeu égal avec les 1.22 million d’exemplaires écoulés de 1-2 Switch.

Fort de ce bilan très encourageant, Nintendo affiche une santé financière en acier trempé pour ce début d’année fiscale 2017. Big N passe ainsi d’un chiffre d’affaires de 476,1 millions d’euros l’an passé (sur la même période) à 1,1 milliard d’euros à l’heure actuelle. En termes de bénéfice net la firme passe de -188,2 millions d’euros à quelques 162,9 millions ; et de – 39,1 millions à 124,4 millions d’euros du côté de son résultat opérationnel.

De quoi permettre à Nintendo de tourner le dos à sa douloureuse période de transition “post Wii U”. A ce propos, on notera d’ailleurs que la Switch s’est d’ores et déjà mieux vendue que sa grande sœur sur la même durée de commercialisation.