Nintendo Switch : Electronic Arts compte proposer toujours plus de jeux

Si Electronic Arts est régulièrement critiqué pour ses pratiques commerciales douteuses, comme l’ajout de publicités non sollicitées dans un jeu payant, la société reste un éditeur majeur dans le monde du jeu vidéo. C’est à EA que l’on doit de nombreux titres cultes et licences fortes, qui génèrent de gros sous et rassemblement des millions de joueurs à travers le monde, aussi bien sur les machines Nintendo, Sony, Microsoft et PC. Et c’est justement la Switch sur laquelle est revenu Mike Blank, vice-président chez Electronic Arts, dans une interview pour GamesIndustry. Ce dernier a évoqué la stratégie de EA pour la console de Nintendo.

Pêle-mêle, Electronic Arts compte bien sortir plus de jeux sur la Nintendo Switch, dans les années à venir.

Crédit : Electronic Arts

L’homme évoque également la possibilité de proposer son abonnement EA Play sur la machine de Nintendo.

Electronic Arts confirme ne pas avoir oublié la Nintendo Switch

Mike Blank, vice-président de Electronic Arts, s’est montré bavard sur la stratégie de la société pour la Nintendo Switch. Premier point : l’homme explique “prévoir de sortir plus de jeux sur la console, dans les années à venir“. Ce dernier précise également que la machine de Nintendo compte “des jeux géniaux” et pense que cette dernière confère, à EA, des “opportunités”. Mike Blank évoque notamment l’un des projets de Electronic Arts : proposer le EA Play sur la Switch.

Le EA Play, pour rappel, propose d’accéder à un large catalogue de jeux édités par la société contre un petit abonnement. Un concept qui cartonne tellement que EA a décidé d’intégrer son catalogue à celui du XBox Game Pass, service similaire de Microsoft, sans coûts supplémentaires. Ainsi, Mike Blank explique souhaiter “porter notre abonnement et donc proposer un large choix, encore plus grande, sur Switch“, tout en précisant que si cela est possible, “alors nous le ferons“.

Nous creusons sans cesse de telles possibilités avec nos partenaires qui gèrent des machines, de la Switch en passant par Steam, Epic, XBox ou PlayStation.

Mike Blank souhaite que EA “soit là où les joueurs se trouvent” et, expliquant que des annonces ne sont pas à venir dans cette interview, souhaite continuer à miser sur la Switch.