Nintendo Switch : une baisse de prix prochaine à attendre en Europe ?

Plus de quatre ans après son lancement, la Nintendo Switch pourrait bien recevoir sa première baisse de prix officielle et définitive ces prochains jours en Europe.

Au contraire de la PlayStation 5, dont on est arrivé à oublier ses prix de lancement, la Switch n’a pas tellement bougé de tarif depuis son lancement en mars 2017. La machine de Nintendo a certes elle aussi connu des soucis d’approvisionnement, mais en deçà de ceux rencontrés par Sony.

Crédits Pixabay

Il semblerait que d’ici une poignée de jours, la Switch connaisse une baisse de prix officielle en Europe, la première de son histoire.

A lire aussi : Des jeux Game Boy feraient bientôt partie de l’offre Nintendo Switch Online

Pour préparer le terrain à une Nintendo Switch OLED à plein tarif ?

L’annonce de cette baisse n’est en revanche pas officielle puisqu’elle émane du compte Twitter Nintend’Alerts non affilié au constructeur japonais. C’est toutefois ce même compte qui avait révélé le pack Ratchet & Clank PS5 avant son annonce officielle, ce qui tend à éloigner les pincettes qu’il serait tentant de brandir dans ce genre de communication.

On nous annonce qu’à compte du lundi 13 septembre, la Nintendo Switch serait vendue aux alentours de 270 euros. Étant donné qu’il est actuellement possible d’acquérir la console pour un peu moins de 300 euros, la baisse serait d’environ 30 euros.

Pour rappel, la Nintendo Switch Lite est généralement proposée sous la barre des 200 euros. Si la nouvelle de cette baisse de prix était confirmée, elle ne s’expliquerait probablement pas par une simple générosité de la part de Nintendo. La sortie du modèle OLED approchant, le constructeur pourrait ainsi chercher à marquer la différence avec la Switch actuelle, la version OLED étant accessible en précommande pour 349,99 euros. Sa sortie est attendue pour le 8 octobre prochain.

On peut penser qu’à terme, Nintendo privilégiera le modèle OLED comme standard pour sa Switch, et au vu des problèmes rencontrés par les premières versions, il sera difficile de pleurer celles-ci. La belle inconnue de la Switch OLED demeurant bien évidemment la prise en compte du Joy-Con Drift, et il va sans dire que dès que l’on pourra assurer d’une disparition de ce problème dans le nouveau modèle, le précédent deviendra quasi instantanément obsolète. À moins que cette solution ne se démocratise.

Mots-clés nintendo switch