No Man’s Sky : des problèmes repérés avant même sa sortie

Dire que No Man’s Sky est attendu est un doux euphémisme, le jeu d’exploration spatiale ne cesse d’attirer l’attention et l’émoi d’une bonne partie de la communauté des joueurs depuis son annonce fin 2013. A quelques jours de son lancement sur PS4 (le 9 août) et sur PC (le 10 août d’après Steam) le suspense est à son comble notamment quant à la question de la qualité finale du soft.

Il faut dire que lorsqu’un jeu rencontre un pareil phénomène de « hype », les attentes dépassent parfois la réalité du titre et certains se retrouvent le bec dans l’eau en ayant un peu trop vite tiré des plans sur la comète.

No Man's Sky

No Man’s Sky : Des problèmes pointés du doigt, avant même sa sortie…

Il serait évidemment déraisonnable de crier au loup avant la sortie officielle du jeu d’Hello Games, mais si l’on en croit les retours de certains chanceux ayant pu se procurer en avance le soft, il se pourrait bien que ce dernier comporte certaines errances compromettant le bon déroulement de l’aventure…

Une mécanique de jeu incriminée

Si vous vous intéressez au jeu vous êtes sûrement au courant qu’outre le fait d’explorer l’espace planètes après planètes, le but du l’aventure est avant tout d’atteindre le centre de l’univers. Pour se faire le joueur devra récolter une certaine quantité d’un fuel spécial permettant les voyages jusqu’à cette fameuse destination, ainsi que de l’argent, beaucoup d’argent.

Problème : il serait apparemment très facile d’acquérir ces deux éléments en exploitant ce qui semble être une mécanique de jeu mal pensée par les développeurs.

C’est ce qu’a expliqué Daymeeuhn, un joueur américain ayant eu accès au jeu dès le 28 juillet. Ce dernier a découvert qu’il était possible de mettre (trop) rapidement la main sur certains items de grande valeur in game. Items qu’il est possible de revendre pour gagner en très peu de temps une grande quantité d’argent, ainsi que du fuel spécial.

Le jeu plié en deux jours…

En usant de cette méthode Daymeeuhn serait parvenu à atteindre le centre de l’univers en moins de deux jours « sans rusher ». Le joueur précise qu’il ne s’agit pas d’une faille du jeu, mais bien d’une mécanique facilitant un peu trop les choses…

Daymeeuhn fait également état de nombreux bugs ainsi que d’une vingtaine de crashs au cours de sa partie. C’est pour cette raison que selon lui le titre aurait mérité une phase de bêta, qui aurait permis de détecter ce genre de soucis avant le lancement.

Reste à espérer qu’Hello Games soit en mesure de nous livrer un patch Day One pour corriger tout ça.

Terminons sur une note positive, car si Daymeeuhn a mis en avant ces différents problèmes, le joueur souligne que No Man’s Sky tourne plutôt bien sur PS4, avec un framerate qui lui a semblé très stable. Il déclare même avoir cru reconnaître du 60 fps, alors qu’initialement le soft devait être calé à 30 fps sur la machine de Sony.

Crédit Photo

Mots-clés no man's sky