Nokia SeaRay, Sabre et Ace : leurs caractéristiques dévoilées ?

Voilà qui devrait plaire à tous ceux qui attendent avec impatience les prochains Nokia. Car en effet, une source anonyme, inconnue et mystérieuse (hem hem) aurait envoyé aux gars de MyNokiaBlog rien de moins que les fiches techniques des prochains mobiles produits par le constructeur finlandais, à savoir le SeaRay, le Sabre et le Ace. Bon, pour certains de ces derniers, les spécifications étaient déjà connues et ont fait deux ou trois fois le tour du web mais si jamais vous avez loupé l’info, alors cette piqure de rappel ne pourra pas vous faire de mal.

Nokia SeaRay, Sabre et Ace : leurs caractéristiques dévoilées ?

Le Nokia SeaRay, pour commencer, devrait proposer un écran AMOLED de 3.7 pouces (Clear Black Display CBD), un processeur cadencé à 1.4 Ghz, 16 Go d’espace de stockage, un capteur CarlZeiss de 8 mégapixels avec autofocus et une batterie de 1.540 mAh. Bien évidemment, le SeaRay tournera sous Windows Phone 7.5 Mango mais ça tout le monde le savait depuis un moment. Les seules inconnues qui subsistent portent sur la quantité de mémoire vive embarquée et sur la résolution de l’écran.

Même chose d’ailleurs pour le Sabre. Le Sabre qui proposera en outre un écran AMOLED de 3.7 pouces (Clear Black Display CBD), un processeur cadencé à 1.4 Ghz, 8 Go d’espace de stockage, 25 Go d’espace de stockage sur SkyDrive et un capteur de 5 mégapixels avec autofocus. Là encore, le Sabre tournera bien évidemment sous Mango et ce n’est une surprise pour personne. En revanche, la coque arrière sera interchangeable, ce qui ne manquera sans doute pas de rappeler de bons souvenirs à pas mal de gens.

Enfin, le Nokia Ace proposera un écran AMOLED de 4.3 pouces (Clear Black Display CBD), un processeur cadencé à 1.4 Ghz, 16 Go d’espace de stockage, un capteur CarZeiss de 8 mégapixels avec autofocus et une batterie de 1.800 mAh. Pas mal, d’autant plus qu’il sera compatible HSPA+ et ce sera d’ailleurs le tout premier Nokia à le proposer. Notons en outre qu’il devrait débarquer aux Etats-Unis au premier trimestre 2012 et qu’il tournera sous Mango.

Comme dirait l’autre, on devrait donc en avoir pour tous les goûts… et surtout pour toutes les bourses. Espérons juste que cela pousse les développeurs d’applications à se pencher un peu plus sur Windows Phone 7, évidemment, parce qu’on ne peut pas dire que le contenu du Marketplace soit très transcendant…