Non, aucun OVNI n’est tombé en Chine

Les habitants d’une petite ville du sud-ouest de la Chine ont filmé la chute d’un étrange objet venu du ciel. La vidéo a très vite enflammé les réseaux sociaux chinois, certains pensant qu’il s’agissait d’un OVNI qui s’était écrasé au sol.

Mais en réalité l’objet était l’un des quatre boosters utilisés sur la fusée chinoise Longue Marche 3B, qui venait de mettre en orbite deux satellites avant l’incident.

OVNI Chine

Une pièce de fusée larguée au-dessus d’une ville

Les habitants de la ville de Xiangdu, située dans la région de Guangxi en Chine, ont filmé le booster alors qu’il tombait dangereusement à proximité des bâtiments avant de s’embraser. La Longue Marche 3B a été lancée depuis le Centre de Lancement de Satellites Xichang de la Chine, situé dans la province du Sichuan. Mais contrairement à la plupart des lancements effectués par la NASA aux États-Unis, le centre de lancement de la Chine est situé à des centaines de kilomètres du littoral chinois.

Les fusées lancées depuis le site doivent donc survoler le continent pour se mettre en orbite. Cela signifie que lorsque la fusée se débarrasse de certains composants pendant son vol, comme les boosters qui donnent au véhicule une poussée supplémentaire, ces pièces tombent dans des zones de largage situées au dessus du sol. Et de nombreuses villes peuvent se trouver dans leurs trajectoires.

Un risque important pour les populations

Après le crash, les habitants se sont rendus jusqu’au booster pour le filmer en train de brûler. Fort heureusement, l’engin n’a apparemment fait aucun mort ou blessé, et n’a endommagé aucun bâtiment. Cependant, il contenait encore du carburant, en l’occurrence de l’hydrazine et du peroxyde d’azote, qui sont tous deux des produits très toxiques. Ils peuvent en effet être dangereux s’ils touchent la peau ou s’ils sont inhalés.

Ce n’est pas la première fois que la Chine est montrée du doigt pour de telles pratiques. En 1996, une autre Longue Marche 3B avait décollé du même Centre de lancement de Xichang et s’était accidentellement égarée, atterrissant dans une ville voisine. L’accident avait détruit des dizaines de maisons, tué six personnes et blessé 57 autres.

Mots-clés chineovni