Non, ceci n’est pas une vraie bouteille en plastique

Tout comme le domaine de la technologie et de l’informatique, le domaine de l’art a beaucoup évolué au fil des dernières années. Les techniques utilisées par les artistes deviennent de plus en plus performantes. Cela donne naissance à des œuvres d’art extraordinaires. L’une des grandes modes actuelles dans le domaine artistique concerne les trompe-l’œil.

Largement utilisé dans le domaine de la pâtisserie, il s’agit d’une œuvre d’art qui ressemble trait pour trait au modèle d’inspiration. Ce n’est en réalité qu’une réplique de ce modèle en apparence alors que la consistance recèle toute autre chose.

Cette méthode est aussi utilisée en dessin et en peinture. Cela consiste alors à produire une image en visuel 3D à la main pour faire en sorte que le dessin ait l’air d’un véritable objet.

Dans notre cas, l’objet choisi est une bouteille en plastique écrasé dont le réalisme est vraiment saisissant.

Un artiste des plus talentueux

Le dessin d’une bouteille en plastique froissée très réaliste est l’œuvre de l’artiste japonais @miya_drawing. Il est spécialisé dans la reproduction d’objets du quotidien avec des crayons de couleur.

Ils sont si réalistes qu’il est quasiment impossible de deviner que c’est un dessin si l’on ne regarde que la photo des œuvres.

C’est quand on a la possibilité de changer d’angle d’observation par rapport au dessin ou alors de le toucher que l’on peut constater que c’est finalement un dessin en 2D.   Ce que cet artiste peut réaliser avec une petite manipulation de perspective est tout simplement bluffant.

Un art très technique

Bien que la perspective en matière de dessin semble être un concept neuf, en termes d’art, c’est quelque chose qui a été inventé au début du XVe siècle. C’est le peintre Paolo Uccello qui en a fait la première fois l’expérience en commençant par la perspective de base ou linéaire. Ces œuvres consistaient à dessiner deux lignes qui ne se rencontrent jamais, comme un tunnel sans fin par exemple.

Miyakawa, l’artiste de la bouteille, a dit à BuzzFeed qu’il passait généralement deux à trois heures par jour pendant quatre ou cinq jours à travailler pour la réalisation d’une pièce. Selon lui, la bouteille a été l’une de ses œuvres les plus difficiles à réaliser. « La coloration est très complexe et détaillée. » a-t-il dit.

Mots-clés insolite