Non, Jared Leto n’a pas envoyé de préservatifs usagés aux autres acteurs de « Suicide Squad »

En dépit d’avoir reconnu être allé particulièrement loin dans son incarnation du Joker dans Suicide Squad, Jared Leto a tout de même démenti avoir envoyé des préservatifs usagés aux autres acteurs du film pendant le tournage.

Il peut être navrant de davantage se souvenir des entretiens où Jared Leto disait s’être profondément impliqué dans le tournage de Suicide Squad que des scènes, finalement peu nombreuses, où apparaît son personnage du Joker dans la version finale du film. La faute entre autres à un projet bringuebalé de mains en mains l’ayant fait devenir un spin-off étiolé et peu consistant.

Actuellement en campagne promotionnelle pour Blade Runner 2049, où il a joué son personnage, aveugle, en restant les yeux fermés tout le tournage, Jared Leto en a profité pour démentir certains faits lui ayant été attribués pendant qu’il jouait le Joker sur Suicide Squad.

Suicide Squad : la plupart des rumeurs sur le Joker, « de la pure c…nerie » selon Leto

« La plupart de ces rumeurs étaient de la pure c…nerie. Comme celle où j’aurais donné des préservatifs usagés aux gens, ce qui n’était pas vrai. Peu importe si tu le cries haut et fort ou si tu portes une pancarte à Times Square sans ton froc, les gens inventeront l’histoire qu’ils veulent. »

Le comédien était tout de même apparu assez convainquant l’an passé en faisant croire qu’il avait effectivement distribué des préservatifs ayant déjà servis à ses camardes de tournage. Il n’en reste pas moins que grimé en Joker, Jared Leto a bien remis des cadeaux à ses partenaires de travail, rapporte Entertainment Weekly.

« Sur le tournage, on se marrait tous. Les gens étaient ravis [de les avoir]. Quoi que le Joker puisse leur donner, c’était ça l’idée. Fondamentalement, je ne les réunissais même pas, c’était mon équipe et mon assistant [qui s’en chargeaient]. On s’amusait tous avec ça. C’était vraiment touchant. » Jared Leto a confirmé que parmi ces présents se trouvait un magazine pornographique.

Blade Runner 2049, où Jared Leto campe un certain Niander Wallace frappé de cécité, sortira le 4 octobre prochain dans les salles. Il s’agira de la suite de Blade Runner initialement projeté en 1982, avec une direction confiée à Denis Villeneuve et non plus à Ridley Scott, qui demeure toutefois à la production.