Non, Snapchat ne va pas fermer, il s’agit encore (et toujours) d’un hoax

Dimanche dernier, non seulement plusieurs services Google, mais également certaines applications utilisant les infrastructures de l’entreprise américaine de services informatiques – dont Snapchat et Discord – ont été touchés par une panne ayant duré environ quatre heures. Les utilisateurs de la côte est nord-américaine ont été les plus nombreux à constater la panne, mais les utilisateurs européens ont aussi rencontré des problèmes avec certains services comme YouTube.

Suite à cette panne, Snapchat n’aurait pas encore totalement récupéré. Une rumeur concernant la fermeture définitive de l’application a donc commencé à circuler sur internet.

Snapchat

Mais cette rumeur est complètement fausse. En apprenant la nouvelle, de nombreux utilisateurs inquiets ont notamment contacté Snapchat pour savoir si l’application allait réellement fermer, et la réponse est non.

Des rumeurs sans fondements

Après la panne de dimanche, Snapchat n’aurait pas encore complètement récupéré. Les utilisateurs pourraient déjà se connecter et utiliser la plupart des fonctionnalités de l’application. En revanche, les problèmes au niveau des publications et de la visualisation des stories persisteraient toujours.

Dimanche soir, Snapchat s’était adressé aux utilisateurs de l’application via Twitter pour se renseigner sur les divers problèmes survenus après la panne de dimanche. Malgré tout, une rumeur indiquant que l’application allait fermer a commencé à être populaire sur internet.

Pour l’instant, nous ne connaissons pas l’identité de l’auteur de cette rumeur, mais il pourrait très bien s’agir d’une rumeur alimentée par une fausse nouvelle publiée l’été dernier. Cette dernière indiquait notamment que l’application allait fermer à cause de « problèmes de droit d’auteur et de problèmes juridiques liés à Facebook, Instagram et Musical.ly ».

Une panne causée par une congestion du réseau

D’après Google, la panne de dimanche aurait été causée par une congestion du réseau. Cette dernière aurait notamment rendu inutilisable Google Cloud Platform, le service permettant de louer à Google des serveurs et de la puissance de calcul en ligne.

C’est ainsi que de nombreuses applications dépendant de Google Cloud – dont Snapchat, Discord, Buffer, Spotify et Pokémon Go – ont cessé de fonctionner pendant quelques heures.

Notons que Google avait déjà rencontré ce genre de problème par le passé. En juin 2018, des problèmes avec Cloud avaient également rendu inaccessibles plusieurs applications.

Mots-clés snapchat