Non, Twitter ne s’apprête pas (officiellement) à lancer une fonction d’édition des tweets

Twitter a beaucoup fait parler de lui dimanche lorsqu’un utilisateur s’est rendu compte qu’il lui suffisait de supprimer un tweet et de relancer sa rédaction pour retrouver son contenu.

Très vite, de nombreux médias se sont donc emparés de l’affaire et certains ont même été jusqu’à parler de l’arrivée prochaine d’une fonction d’édition des tweets. Un porte-parole de la firme a cependant confirmé ce matin qu’il ne s’agissait… que d’un bug.

Crédits Pixabay

Twitter est un service formidable pour tout un tas de raison, mais il peut aussi être agaçant par certains aspects.

Un drôle de bug a agité Twitter dimanche

Le plus évident de tous a trait aux coquilles qui se glissent parfois dans nos tweets et qui ne peuvent pas être corrigées. Du moins pas sans supprimer le message et le ressaisir de nouveau.

Cela fait donc plusieurs années que les utilisateurs de la plateforme réclament à cor et à cri l’intégration d’une fonction d’édition, sans que cela ne porte ses fruits. Twitter a avoué avoir réfléchi à plusieurs reprises à une telle option, sans pour autant trouver un moyen de l’implémenter.

Ce week-end, la situation a cependant pris une toute nouvelle tournure. Star Simpson, un utilisateur du service, a effectivement fait une étrange découverte, un peu par hasard. Après avoir supprimé une réponse laissée à la suite d’un tweet pour la relancer ensuite, il a en effet eu la surprise de voir que Twitter avait conservé son message original.

À lire aussi : Twitter reparle de nouveau d’un bouton d’édition des tweets

Pas de fonction d’édition en vue

Intrigué, le twittos a effectué plusieurs tests et il a ensuite partagé la vidéo de son exploit sur la plateforme à l’oiseau bleu. L’information a ensuite été reprise par nos confrères de The Verge, ainsi que par une dizaine de médias anglo-saxons.

Pour beaucoup, cette fonction laissait en effet présager de l’arrivée d’une option permettant d’éditer un message publié précédemment.

Mais il semblerait que cela ne soit pas réellement le cas. Liz Kelley a en effet indiqué ce matin que ce comportement n’était absolument pas prévu par l’application et qu’il s’agissait… simplement d’un bug.

Ce qui, finalement, n’a rien de très surprenant. Encore récemment, Jack Dorsey, le CEO de Twitter, a en effet indiqué qu’une fonction d’édition avait peu de chance d’être intégrée à la plateforme. D’après lui, une telle option pourrait en effet être détournée pour lancer des campagnes de désinformations, en modifiant par exemple après coup un tweet devenu très populaire sur la plateforme.

À lire aussi : Twitter dévoile sa politique sur les deepfakes et les fake news

Mots-clés twitter