Nook Tablet, la concurrente du Kindle Fire

Décidément, en ce moment, ça bouge beaucoup du côté de nos liseuses numériques. Suite au lancement du Kindle Fire, Barnes & Noble a en effet décidé de riposter en lançant un tout nouveau terminal officiant à la fois sur le marché des liseuses et sur celui des tablettes tactiles. Son nom ? Le Nook Tablet, évidemment… Un chouette appareil proposé un écran de 7 pouces et capable, en outre, de lire des vidéos en 1080p. Super, maintenant reste juste à savoir si une fausse ardoise et une fausse liseuse peut intéresser les Geeks.

Nook Tablet, la concurrente du Kindle Fire

On va commencer avec les spécifications techniques de la bête. Le Nook Tablet proposera un écran IPS de 7 pouces, un processeur double coeur cadencé à 1 Ghz et produit par Texas Instrument, 1 Go de mémoire vive ainsi que 16 Go d’espace de stockage. Résolument tournée vers le multimédia, cette tablette sera en outre capable de lire des vidéos en 1080p mais vous pourrez aussi en profiter pour lire vos livres numériques ou même pour feuilleter quelques magazines. Côté prix, le terminal sera proposé à 249 $ et il sera possible de le pré-commander à partir de la semaine prochaine.

Formidable ? Oui et non. Avant le Kindle Fire, tout était simple. D’un côté, nous avions les liseuses numériques et, de l’autre, les tablettes tactiles. Mais voilà, les grands de ce monde n’aiment pas toujours la simplicité et Amazon a ainsi donné vie à un monstre hybride censé oeuvrer sur les deux tableaux et fonctionnant sous Google Android. Tout en prenant soin de verrouiller ce dernier histoire qu’on ne puisse pas en faire ce que l’on veut. Et ce n’est pas tout car afin d’imposer plus facilement son produit sur le marché, l’enseigne a décidé de le proposer à un tarif très agressif. La suite de l’histoire, vous la connaissez, le terminal semble en effet rencontrer un véritable succès chez nos amis américain.

Et voilà donc que Barnes & Noble se lance désormais dans la course avec un terminal plutôt séduisant mais souffrant des mêmes limites que le Fire. Car en effet, si le Nook Tablet fera tourner Gingerbread, il sera malheureusement impossible de profiter des joies du Market. Au final, donc, on se retrouve avec une tablette qui n’en est pas vraiment une et qui risque finalement de s’avérer très limitée. Mais le pire, dans cette histoire, c’est que cette nouvelle initiative ne manquera sans doute pas d’inspirer d’autres constructeurs. Au final, c’est finalement Google Android qui risque d’en pâtir. Car en effet, la fragmentation dont est victime la plateforme de Google ne plaide pas en sa faveur et ce ne sont pas ces “tablardoises” qui vont arranger le problème.

Via

Mots-clés nooknook tablet