En Norvège, les véhicules électriques ont dépassé les 50 % de parts de marché

Sur le marché norvégien, les ventes de véhicules électriques ont dépassé celles des véhicules thermiques en 2020. Une première dans l’histoire de ce pays européen qui est également un producteur de pétrole.

La Norvège est devenue le premier pays au monde à avoir vendu plus de voitures électriques que de modèles thermiques pendant une année entière. D’après The Guardian, entre janvier et décembre 2020, 76 789 véhicules électriques y ont été vendus, la vente globale de voitures neuves (thermiques et électriques) ayant atteint 141 412 au cours de cette période. Les véhicules électriques à batterie (BEV) représentaient donc 54,3 % de toutes les voitures neuves vendues dans le pays nordique l’année dernière.

Crédits Pixabay

Selon la Norwegian Road Federation (OFV), il s’agit d’une hausse historique étant donné que les véhicules « zéro émission » ne représentaient que 1 % des ventes globales il y a six ans, contre 42,4 % en 2019.

Un objectif de taille à atteindre d’ici 2025

« Nous sommes définitivement sur la bonne voie pour atteindre l’objectif 2025 », a déclaré Øyvind Thorsen, directeur général d’OFV. En effet, la Norvège, qui est également un grand producteur de pétrole, ambitionne de ne faire circuler que des voitures vertes à partir de 2025. Si les ventes de ces dernières continuent de grimper, c’est en partie grâce aux mesures fiscales adoptées par les autorités, sans parler d’une bonne répartition des stations de charge.

Concrètement, le pays nordique exempte les véhicules entièrement électriques des taxes imposées à ceux qui fonctionnent avec un moteur à explosion. Résultat, la Norvège est devenue un laboratoire à ciel ouvert pour les constructeurs désireux d’effectuer un saut vers la motorisation électrique. Audi a ainsi dominé le classement des ventes de 2020 avec son e-tron Sportback 100 % électrique. La Model 3 de Tesla occupe la deuxième position, alors qu’elle était en tête en 2019.

Une part de marché de plus de 60 % en 2021 ?

Cette année, le pays poursuivra bien évidemment les efforts qu’il a déjà déployés dans l’objectif de démocratiser les véhicules électriques. Alors qu’en 2020, les ventes se sont particulièrement progressées durant le dernier trimestre, cette tendance devrait se consolider au cours de la nouvelle année. « Notre prévision préliminaire est que les voitures électriques dépasseront 65 % du marché en 2021 », a souligné Christina Bu, responsable de l’Association norvégienne des véhicules électriques.