Notre galaxie est en train de se déformer et personne ne sait pourquoi

Une étude publiée récemment dans le journal Nature Astronomy rend compte d’un phénomène mystérieux qui est en train d’arriver à notre galaxie, plus connue sous le nom de Voie Lactée.

En effet, des astronomes ont observé une dynamique différente au niveau du bord extérieur du disque galactique. Celui-ci semble être déformé par une variété de phénomènes potentiels.

Crédits Pixabay

Selon les estimations, la Voie Lactée compte à peu près 250 milliards d’étoiles regroupées dans des bras en spirale, et tourne autour d’un trou noir supermassif qui se trouve en son centre.

Pour étudier ce qui pourrait être la cause de la distorsion au niveau de sa périphérie, une équipe de scientifiques menée par Eloisa Poggio, astrophysicienne à l’Italian National Institute for Astrophysics de Turin, a mesuré le mouvement effectué par 12 millions d’étoiles géantes.

Ces dernières sont observées par le télescope spatial Gaia de l’Agence Spatiale Européenne ESA.

Les chercheurs ont expliqué dans leur article que jusqu’ici, la cause et la nature dynamique du phénomène de distorsion que subit la Voie Lactée n’ont pas pu être expliquées à cause de l’absence de contraintes cinématiques.

La technologie à la rescousse

Avant, il n’était pas possible d’étudier les bords extérieurs de notre galaxie. C’est seulement avec l’évolution de la technologie que les scientifiques ont pu commencer à modéliser la déformation externe que subit la Voie Lactée. En 2019, une équipe a pu créer une carte en trois dimensions de la déformation galactique en se basant sur les mesures des variables de 2300 étoiles Céphéides.

En ce qui concerne Poggio et ses collègues, ils ont pu construire des modèles grâce à la deuxième vague de données fournies par Gaia en 2018. Lancé en 2013, le satellite Gaia a comme objectif de construire un catalogue de l’Univers observable.

Ainsi, Poggio et ses collaborateurs ont mesuré les mouvements de millions d’étoiles géantes pour isoler la signature cinématique de la déformation galactique. Ils ont mesuré la vitesse de la déformation en faisant des comparaisons entre les données réelles et les modèles qu’ils ont créés.

Les résultats de l’étude

À partir des observations et des mesures effectuées, les scientifiques ont pu déterminer que la déformation pourrait effectuer un tour complet du centre de la galaxie en 600 à 700 millions d’années. Selon Poggio, c’est plus rapide que ce qui était prévu par leurs modèles.

Parmi les hypothèses avancées pour expliquer la distorsion galactique, il y a par exemple les couples produits par des mouvements axiaux incompatibles du disque et du halo galactique. Il y a aussi la possibilité de l’effet des forces de marée des galaxies satellites de la Voie Lactée. C’est cette dernière possibilité que Poggio et son équipe croient être la plus probable. L’astrophysicienne a expliqué que les résultats tendent à soutenir le scénario stipulant que la déformation est le résultat d’une interaction récente ou en cours avec une galaxie satellite.

En tout cas, il faudra encore des recherches approfondies avant que les chercheurs puissent réellement confirmer que la déformation est l’œuvre de galaxies satellites.

Mots-clés espace