#NotYouPorn, un hashtag pour se battre contre le contenu porno non consensuel

L’avènement d’internet et des sites pornographiques a permis la naissance d’un délit d’un nouveau genre : le revenge porn ou pornodivulgation. Il s’agit d’une pratique qui consiste à publier un contenu sexuellement explicite en ligne sans le consentement de la ou des personnes y apparaissant.

Les personnes qui s’adonnent au revenge porn sont, la plupart du temps, motivées par un sentiment de vengeance.

Sexualité

Kate Isaacs en est l’une des innombrables victimes recensées jusqu’à aujourd’hui. Il y a quelques années, elle apparaissait, à son insu, dans une vidéo publiée sur Pornhub, un site porno appartenant à MindGeek. La personne malveillante a piraté le compte iCloud de son amie pour avoir des photos et des vidéos d’elle, ainsi que son nom complet.

En réaction à ce qui lui est arrivé, elle a lancé la campagne #NotYourPorn en mai 2019. Il s’agit d’un mouvement qui milite pour que le contenu non consensuel soit retiré des sites pornographiques britanniques.

Cela peut arriver à n’importe qui

Le nom complet d’Isaacs était affiché sur le contenu partagé sur Pornhub. Celui-ci était déjà viral quand elle s’en est rendu compte. Elle a raconté que le contenu a « été signalé plusieurs fois à leurs systèmes ». La séquence a finalement été retirée, mais elle a souligné que « le système de communication fracturé de Pornhub a fait de cette opération un processus de plus en plus atroce ».

Elle a noté que cela peut arriver à n’importe qui, et non seulement aux célébrités. L’objectif de la campagne serait de changer les attitudes des gens à l’égard de la vengeance pornographique. Le mouvement #NotYourPorn vise également à obliger les sites Web pornographiques à rendre des comptes.

Concrètement, les militants de #NotYourPorn réclament la réglementation de l’industrie du porno commercialisé. Ils souhaitent également la mise en place d’un cadre légal interdisant l’hébergement d’une pornodivulgation.

Un énorme outil d’oppression

Isaacs a précisé que le revenge porn est « un énorme outil d’oppression. » « Cela peut complètement ruiner votre vie. Vous pouvez perdre votre emploi, vous pouvez perdre votre partenaire. Ce n’est pas quelque chose à prendre à la légère. »

« C’était dans le top cinq avant que quelqu’un ne puisse l’enlever et il [le contenu] avait été téléchargé des milliers de fois. Donc, si vous tapez son nom complet, il y en a cinq ou six de la même vidéo. Chaque fois qu’une vidéo est retirée, six autres apparaissent avec son nom complet à nouveau », a décrit une amie à elle.

Pornhub utilise un logiciel de dactyloscopie numérique de pointe pour gérer son contenu. Le programme « scanne tout nouveau téléchargement à la recherche de correspondances potentielles avec du matériel non autorisé et s’assure que la vidéo originale ne ressurgisse pas ». Néanmoins, pour qu’une personne puisse être protégée contre le téléchargement de sa vidéo par des personnes non autorisées, elle doit donner ses empreintes digitales. Selon Pornhub, « c’est totalement gratuit et fortement encouragé ».