Un nouveau monolithe est apparu… en Roumanie

Le monolithe de l’Utah n’était visiblement que le début de quelque chose de plus gros. Une seconde structure identique vient en effet d’apparaître, cette fois du côté de la Roumanie et donc à plusieurs milliers de kilomètres du premier édifice.

Tout a commencé la semaine dernière avec une mission de routine menée par l’équipage d’un hélicoptère chargé d’étudier une zone reculée de l’Utah.

Le monolithe de l'Utah, disparu depuis - crédits Google Maps
Le monolithe de l’Utah, disparu depuis – crédits Google Maps

En survolant la région, ce dernier a en effet repéré une lueur dansante au sol.

Le monolithe de l’Utah n’était pas le seul

L’hélicoptère a donc atterri et l’équipage s’est rendu à l’endroit où la lueur avait été repérée… pour découvrir un monolithe de métal de plusieurs mètres de haut. Un monolithe assez large pour accueillir un homme à son sommet et planté droit dans le sol.

Sans surprise, la découverte a très rapidement fait le tour des réseaux sociaux, donnant lieu à pas mal d’échanges et de discussions toutes plus intéressantes les unes que les autres.

Sur Reddit, des internautes ont même été encore plus loin en s’amusant à chercher le monolithe sur Google Earth. Une mission couronnée de succès.

De leur côté, les autorités de l’Utah ont très vite communiqué sur la découverte, tout en évoquant un possible hommage à John McCracken, un artiste New-Yorkais adepte du minimalisme et décédée en 2011. Avant sa mort, ce dernier avait en effet confié à son fils son intention de monter des oeuvres d’art à travers le monde, et David Zwirner, un galériste qui a beaucoup travaillé avec McCracken, a clairement déclaré que ce monolithe pouvait être l’oeuvre de son artiste.

Une disparition élucidée

Puis, en début de semaine, nous avons assisté à un tout nouveau retournement de situation. Le monolithe a subitement disparu, laissant derrière lui un triangle de métal et quelques pierres empilées les unes sur les autres.

Et ce matin, grâce à un témoignage d’une personne qui se trouvait sur place au même moment, nous avons appris que le monolithe avait été retiré par un groupe d’hommes ne portant visiblement pas la structure dans leur coeur.

Mais voilà, il semblerait que nous ne soyons pas tout à fait au bout de nos surprises. Si l’on en croit le Daily Mail, un second monolithe aurait en effet été découvert, cette fois en Roumanie, non loin d’une forteresse érigée par les Daces.

Et une seconde structure identique découverte à plusieurs milliers de kilomètres de là

Similaire au premier monolithe, l’édifice est entièrement fait de métal et il est tout aussi grand que son camarade. Il a été placé face au mont Ceahlau, sur une propriété privée. Le lieu où a été érigée la structure se trouve en effet sur un site archéologique et l’installation du monolithe nécessitait donc une autorisation directe du service de la culture et du patrimoine de Neamt.

Aucune demande n’a cependant été faite et nous ignorons en outre depuis combien de temps la structure est présente sur place.