Windows 10 embarquera un nouveau navigateur web

Microsoft est en pleine mutation et cela fait plusieurs années que ça dure. Preuve en est, si l’on en croit Mary Jo Foley, la firme serait même en train de concevoir un nouveau navigateur web. Oui, et il n’aurait aucun lien avec Internet Explorer 12 si vous voulez tout savoir… Pas du tout, même.

Tout est parti d’un message publié au début du mois sur Twitter par un certain Thomas Nigro. Ce nom ne vous est peut-être pas inconnu et c’est assez logique puisqu’il a beaucoup bossé sur les dernières versions de VLC. C’est effectivement lui qui a évoqué ce nouveau navigateur web pour la première fois.

Spartian Microsoft

Microsoft devrait bientôt lever le voile sur un nouveau navigateur web.

Mary Jo a évidemment contacté ses sources pour tenter d’en apprendre un peu plus à son sujet et cette initiative a visiblement été couronnée de succès.

Un nouveau navigateur plus léger, et compatible avec les extensions tierces

D’après ses informations, ce navigateur web nouvelle génération serait désigné en interne sous le nom de code “Spartan” et il utiliserait le moteur JavaScript (Chakra) et le moteur de rendu (Trident) mis au point par Microsoft pour Internet Explorer. Son interface serait plus proche de ce que proposent Chrome et Firefox et il faudrait donc s’attendre à une ergonomie à la fois intuitive et dépouillée.

Autre révélation et pas des moindres, Spartan serait en mesure d’accepter des extensions développées par des éditeurs tiers.

Internet Explorer ne serait pas oublié pour autant. Windows 10 intègrerait les deux navigateurs, pour éviter tout problème de compatibilité. Le plus drôle, dans l’histoire, c’est que Spartan serait compatible avec tous les terminaux propulsés par la prochaine version du système d’exploitation. Ce qui vaut pour nos ordinateurs, certes, mais aussi pour nos smartphones et nos tablettes tactiles.

Mary Jo ne sait cependant pas si des versions iOS / Android seront de la partie.

Bref, sur le papier, c’est plutôt prometteur, et j’espère sincèrement que Microsoft ne tardera pas à lever le voile sur son navigateur. D’ailleurs, la firme a prévu quelque chose en janvier, donc il est possible qu’on en apprenne davantage à son sujet à ce moment là.

Via