Nouveau test de lancement réussi pour SpaceX ce dimanche

Ce dimanche, la société aérospatiale d’Elon Musk, SpaceX a effectué avec succès son test final de lancement. Durant cette dernière opération, une évacuation d’urgence a été mise en scène impliquant deux mannequins qui ont pris place à bord de la capsule pour faire office d’équipage.

Après 9 minutes de vol, l’équipe de mannequins de l’équipage « Dragon » a été parachutée dans l’Atlantique, après une séparation de la capsule, suivie de l’explosion de la fusée Falcon 9. Suite à la réussite de cette expérience qui s’est déroulée au-dessus de Cap Canaveral, l’envoi d’astronautes dans l’espace par SpaceX est désormais prévu dans les mois à venir.

Crédits Pixabay

Le PDG et fondateur de SpaceX, Elon Musk, n’a pas manqué de montrer son enthousiasme à la presse. Ce dernier souligne que le fait de pouvoir envoyer des astronautes dans l’espace depuis le sol américain est « merveilleux ».

Une nouvelle qui augure de très bonnes choses pour le secteur aérospatial américain

Depuis que le programme «  challenger » a pris fin en 2011, les astronautes de la NASA n’ont effectivement plus décollé depuis le sol des États-Unis. Après ce test réussi, l’administrateur de la NASA, Jim Bridenstine, a récemment déclaré que la prochaine équipe qui sera composée de deux astronautes de la NASA  devrait être envoyée en orbite au deuxième trimestre de 2020 grâce à SpaceX.

Depuis approximativement 10 ans, la NASA cherche un moyen de transporter ses astronautes dans l’espace pour ne plus compter sur les Russes et en faire une affaire nationale.

C’est ainsi que l’agence a fait appel à SpaceX et à Boeing pour ce faire, dans le cadre de contrats de plusieurs milliards de dollars. Cependant, chacune des sociétés a été confrontée à des soucis entraînant des années de retard.

Mais après les résultats de ce dernier essai de SpaceX, la donne va enfin changer.

Plus qu’une question de temps avant d’envoyer les premiers astronautes en orbite

Doug Hurley et Robert Behnken sont les deux premiers astronautes de l’équipe de la NASA prévus pour être emmenés par la prochaine capsule de SpaceX, d’ici quelques mois.

Selon Kathy Lueders, la responsable du programme d’équipage commercial de la NASA, leur envoi dans l’espace ne dépend plus que de la décision de la l’agence spatiale américaine.

En effet, la NASA hésite entre les garder plusieurs mois ou quelques semaines dans un laboratoire en orbite, car plus une mission dure longtemps, plus elle demande de formations avant le vol. Lueders confirme en effet que ce test d’abandon d’un lancement était l’étape finale avant de permettre à SpaceX d’envoyer des astronautes en orbite. Une étape qui couronne plusieurs années de développement et de recherche en somme.

Mots-clés falcon 9Space X