Nouvel arrivage de jeux pour le catalogue NES et SNES du Switch Online

Après avoir manqué le rendez-vous du mois de janvier dernier, le Nintendo Switch Online dévoile la sélection de jeux ajoutés au catalogue NES & SNES pour février 2021 – disponible gratuitement pour tous les abonnés du service de jeu en ligne, ces ludothèques permettent de jouer à l’envie à une foison de titres différents, allant des titres plus connus à d’autres beaucoup moins, comme c’est le cas pour cet arrivage hivernal.

Cette nouvelle sélection, qui arrivera le 17 février prochain, est bien éloignée des gros hits bien connus du grand public et lorgne ainsi plutôt vers des titres (beaucoup) plus obscurs, avec quelques jeux de cultes pour tous ceux désireux d’explorer les faces moins explorées des ludothèques 8 et 16-bit de Nintendo.

Crédits Unsplash

SNES
Doomsday Warrior
Prehistorik Man
Psycho Dream
NES
Fire ‘N Ice

Doomsday Warrior ne risque certainement pas de convertir les joueurs les plus réfractaires aux jeux de combat : ce versus fighting développé par Laser Soft en 1992 surfe sur l’énorme vague de popularité de Street Fighter II de l’époque et propose un casting de 7 personnages au bon goût tout à fait relatif – le joueur incarne un membre de la Doom Squad, unité du mal contrôlée par le sorcier diabolique Main (sic), trahissant ses compagnons de malheur pour protéger la Terre de leurs plans machiavéliques.

La préhistoire à la française

La note cocorico de ce mois de février : la sélection SNES compte ainsi sur l’arrivée de son premier jeu totalement français avec Prehistorik Man, titre de Titus France publié en 1996. Ce jeu de plate-forme aux graphismes colorés est le dernier épisode de la franchise des Prehistorik du studio, dont le premier épisode – sorti sur une pléthore de micro-ordinateurs de l’époque – remonte à 1991. D’aucuns n’y verront une ressemblance plus que passive au Joe & Mac de Data East, mais Prehistorik Man a néanmoins ses propres qualités à faire valoir.

On peut difficilement faire plus titre de culte avec Psycho Dream – celui qui clôture l’arrivage SNES de ce février 2021 brille plus pour sa réputation acquise au fil des années ayant suivi sa sortie en 1992 que pour ses qualités de gameplay – bien qu’affichant une plastique assez radieuse n’ayant pas subi le cours du temps, on ne peut pas en dire autant pour son gameplay – ce jeu d’action/plate-forme du studio japonais Riot sera sans nul doute pas des plus évidents à maitriser pour les gamers d’aujourd’hui. Psycho Dream s’exporte ainsi pour la toute première fois hors de ses contrées natales.

C’est Fire’n’Ice qui représentera la NES ce mois-ci ; autrement connu par Solomon’s Key 2 au Japon, Fire ‘n Ice est ainsi la suite du puzzle-game de Tecmo, affublé d’un nouveau titre pour sa version occidentale qui, encore aujourd’hui, porte à confusion. Il reprend la même formule de niveaux fixes à compléter, en y ajoutant cette fois-ci un twist – le joueur doit maintenant éteindre les incendies présentés à chaque écran en manipulant des blocs de glace.