Nouvelle découverte à Stonehenge

En novembre 2020, le gouvernement britannique a approuvé le projet de construction d’un tunnel routier à proximité du site de Stonehenge. Cette annonce a suscité une vague de protestations parmi les archéologues et la population locale qui craignent que cela ait un impact sur les célèbres structures mégalithiques. L’Alliance de Stonehenge a condamné cette décision qu’elle trouve « choquante et honteuse. »

Ce tunnel routier verra quand même le jour à l’horizon 2023. Les autorités locales ont trouvé un compromis pour apaiser les tensions. Elles ont décidé de lancer une campagne de fouilles qui s’étendra sur 2 ans. Cela permettra de collecter des objets d’une grande importance sur le plan archéologique et qui pourraient aider à comprendre l’origine des mégalithes de Stonehenge.

Lever de Soleil sur Stonehenge
Photo de Sally Wilson. Crédits Pixabay.

Cette campagne de fouilles a déjà porté ses fruits. Les recherches menées par l’équipe du Wessex Archeology ont en effet permis de découvrir des tombes datant de l’âge du Bronze et d’autres objets archéologiques.

Les squelettes d’une femme et d’un enfant

Les fouilles leur ont permis de trouver deux tombes campaniformes. La première contenait les restes d’un enfant. La deuxième, ceux d’une femme qui devait être âgée de 20 à 30 ans au moment de sa mort. D’après les archéologues, la découverte de ces sépultures suggère que ces individus s’étaient installés durablement sur le site de Stonehenge.

Leur trouvaille ne se limite pourtant pas à cela. Les experts ont aussi trouvé des bois de cerfs, des dépôts de vaisselle en céramique ainsi qu’un bâton rituel en schiste.

« Nous avons trouvé beaucoup de choses, des traces de gens qui ont vécu dans ce paysage pendant des millénaires, des traces de leur vie quotidienne et de leur mort. Des choses intimes », révèle l’archéologue Matt Leivers, du Wessex Archeology.

A lire aussi : Stonehenge n’était finalement qu’une partie d’un complexe bien plus grand

Un indice sur ceux qui ont construit les mégalithes de Stonehenge ?

Durant cette campagne de fouilles, les experts ont aussi mis à jour un enclos en demi-cercle datant de l’âge du Bronze. Selon les premières théories, il s’agirait d’un ancien atelier. Les archéologues placent beaucoup d’espoir dans ces trouvailles. Ils espèrent que leur analyse permettra d’en savoir plus sur les individus qui ont construit les mégalithes de Stonehenge.

« Chaque détail nous permet de comprendre ce qui se passait dans ce paysage avant, pendant et après la construction de Stonehenge. Chaque pièce apporte un peu plus de précision à cette image. »

A lire aussi : Stonehenge aurait eu des propriétés acoustiques surprenantes

La deuxième étape des fouilles archéologiques commencera dans les mois à venir. Elle durera environ 18 mois et mobilisera 150 archéologues.