Nouvelle découverte d’au moins 100 sarcophages et d’environ 40 statuettes à Saqqara

Après la série de découvertes archéologiques rapportées le mois dernier, les autorités égyptiennes nous apprennent qu’elles ont de nouveau mis la main  sur une centaine de sarcophages de plus. Pour rappel, 59 sarcophages presque intacts ont déjà été déterrés et présentés officiellement par le ministre égyptien du Tourisme et des Antiquités, Khaled el-Anany, le 3 octobre dernier.

Cette fois donc, une nouvelle fournée de sarcophages, mais également des statuettes funéraires, ont été récupérées dans la même nécropole à Saqqara, situé à côté de la ville de Memphis.

Crédits Pixabay

Le large plateau égyptien qui s’étend sur près de 20 kilomètres et renferme de nombreux anciens tombeaux, n’a donc pas cessé de livrer ses trésors. D’ailleurs, les autorités égyptiennes comptent sur ces découvertes pour relancer l’économie et le tourisme, mis à mal par les troubles politiques qui ont sévi dans le pays ces dernières années.

Des découvertes archéologiques largement médiatisées

Dans les années 2011, les troubles politiques ont pas mal perturbé le secteur touristique égyptien, comme vous le savez. Suite à une révolte populaire, l’ancien président Hosni Moubarak a été contraint de renoncer au pouvoir, ce qui a conduit le pays à une situation d’instabilité pendant laquelle les touristes ont été plus que réticents à visiter l’ancien royaume des pharaons.

Plus récemment, la situation sanitaire due au COVID-19 n’a pas amélioré la situation, alors que le tourisme fait partie des sources de devises cruciales de l’économie égyptienne.

C’est justement la raison de cet apparent tapage médiatique autour de ces récentes découvertes archéologiques. La dernière en date étant celle d’environ 100 sarcophages vieux de plus de 2500 ans, et d’une quarantaine de statuettes dorées représentant des divinités de la mythologie égyptienne.

Au moins 100 sarcophages … avec des momies à l’intérieur pour certains

Un sarcophage avec une momie à l’intérieur a été ouvert par les chercheurs, à l’occasion de l’annonce de cette découverte. Pour bien faire les choses, les chercheurs ont même réalisé des radiographies de cette momie pour l’occasion.

Les artefacts seront quant à eux finalement exposés dans au moins trois musées du Caire, y compris dans le nouveau Grand Musée égyptien actuellement en cours de construction. Pour sa part, le ministre Khaled el-Anany a fait part d’une autre « grande » découverte qui sera annoncée plus tard cette année.

Mots-clés archéologie