Nouvelle tendance, les escrocs qui prétendent vous avoir vu tout nu sur Zoom

Zoom fait partie des services qui aura su tirer profit de la pandémie qui s’est abattue sur le monde. Très populaire au sein des entreprises, le service a effectivement vu son taux de fréquentation grimper en flèche avec la mise en place des différents confinements instaurés dans les pays les plus touchés par la Covid-19. Et ça, bien sûr, cela n’a pas échappé aux escrocs.

Les chercheurs en sécurité de BitDefender ont en effet lancé une alerte en fin de semaine dernière au sujet d’une nouvelle arnaque très en vogue sur la toile.

Une femme se tenant le visage dans les mains
Photo de Anthony Tran – Unsplash

Comme souvent, tout commence avec un simple courriel.

On vous avait pourtant dit de ne pas vous mettre à poil sur Zoom

Très direct, le courriel explique en substance que nous avons utilisé Zoom récemment et que nous avons eu la mauvaise idée de mettre à poil devant nos collègues ou, pire, de nous masturber carrément en direct. Mais ce n’est pas le pire, car les escrocs évoquent ensuite une mystérieuse vidéo capturée durant notre show, une vidéo que nous ne voulons bien entendu pas voir rendue publique.

Ensuite, tout dépend des variantes. Certains courriels en appellent aux bons sentiments en évoquant une maladie et des problèmes d’argent, d’autres se veulent un peu plus vindicatif. Mais à chaque fois, l’objectif reste évidemment le même, à savoir nous forcer à mettre la main au portefeuille.

Car si les courriels changent, la finalité reste la même. Si nous ne voulons pas nous retrouver à poil sur les réseaux sociaux, nous devons payer une grosse somme en bitcoin, une somme fixée à 2 000 $. Le mail comprend une adresse renvoyant vers un porte-monnaie où déposer l’argent.

A lire aussi : La sextorsion en recrudescence depuis la mise en place du confinement

Une campagne de sextorsion classique

Si l’on en croit BitDefender, cette campagne malveillante ciblerait principalement les internautes américains. Les premiers courriels ont été reçu le 20 octobre dernier, mais la campagne se serait intensifiée ces derniers jours, avec un total de 250 000 courriels envoyés. Et au train où vont les choses, il ne serait pas surprenant de voir rapidement arriver ces courriels dans nos propres boîtes à lettres électroniques.

Alors bien sûr, cette arnaque est loin d’être la première du genre. Une autre campagne similaire avec été lancée en 2018 ou 2019 et, cette fois, c’était notre webcam qui était en cause. De supposés hackers prétendaient en effet avoir réussi à accéder à la caméra de notre ordinateur et avoir réussi à enregistrer une vidéo de nos séances de masturbation. Mais bien sûr, une fois encore, ce n’était que du bluff.

Enfin j’espère.

A lire aussi : Deux hackers arrêtés pour avoir lancé une campagne de sextorsion

Mots-clés zoom