Nvidia assure que sa RTX 2080 est plus puissante que la 1080Ti

À quelques jours maintenant de leur lancement, les RTX 2080 et 2080Ti font de nouveau parler d’elles et de leurs performances… Et une fois n’est pas coutume, c’est à Nvidia que revient de faire des promesses. Alors que les premiers Benchmarks indépendants se font toujours attendre (les deux puces sont encore sous NDA et les pilotes graphiques qui leur sont dédiés ne seraient toujours pas prêts), et que des informations concrètes – et surtout objectives – sur la vélocité des puces Turing grand public sont âprement réclamées par les technophiles, la firme se livre à une nouvelle opération séduction.

Après avoir déclaré il y a peu que la RTX 2080 était deux fois plus rapide qu’une GTX 1080, les verts reviennent à la charge cette semaine et assurent cette fois que la puce est également plus puissante que la GTX 1080 Ti, actuellement proposée sur le haut de gamme.

Nvidia a profité de la GTC Japan pour rassurer un peu plus les joueurs sur les performances de ses nouvelles cartes graphiques. Cette fois, le fondeur assure que la RTX 2080 est, elle aussi, plus puissante que l’actuelle GTX 1080Ti.

C’est du moins ce que l’on apprend d’un graphique (famélique en précisions et autres données techniques) dévoilé par la firme à l’occasion de la récente GTC Japan. On y découvre que la RTX 2080 serait plus efficace en 4K / 60 fps qu’une GTX 1080Ti. Rien de surprenant toutefois pour une carte basée sur une toute génération de puces flambant neuve.

Turing : une génération proportionnellement moins puissante que Pascal en son temps ?

La question peut raisonnablement se poser. Alors qu’en 2016, les GTX 1070 s’imposaient – du haut de leur vocation milieu de gamme – comme plus véloces que les GTX 980 Ti de génération Maxwell, il faudrait désormais une RTX 2080 (et donc la classe supérieure de GPUs Nvidia) pour faire mieux en 2018 qu’une GTX 1080 Ti. Avouez que les proportions ne plaident pas en faveur du fondeur qui, d’ailleurs, parait assez peu bavard quand il s’agit d’évoquer la RTX 2070 et ses capacités à surclasser l’ancienne génération de puces.

Il est aussi surprenant qu’à une semaine, plus ou moins, du grand lancement des RTX 2070, 2080 et 2080 Ti, aucun test indépendant ne soit possible et que Nvidia se contente de dévoiler des tableaux aussi vagues. Dans ces conditions, difficile pour le consommateur de savoir précisément où il met les pieds. Et si l’on ne doute pas que les prochaines cartes du fondeurs seront puissantes, il faut pour l’heure se contenter de savoir qu’elles embarqueront surtout des technologies nouvelles (RT Cores et Tensor Cores). Des innovations capables, du moins on l’espère, de faire une vraie différence en jeu.

Pour rappel, les RTX 2070, 2080 et 2080 Ti ont respectivement été annoncées à 639, 849 et 1259 euros dans leurs déclinaisons Founders Edition.