[GDC2015] Nvidia dégaine son Shield et se lance sur le marché des consoles de salon

Nvidia avait bien quelques surprises en stock. Preuve en est, le célèbre fondeur a levé le voile sur une toute nouvelle console de salon durant la nuit. La Shield viendra donc trouver sa place à proximité de votre énorme télévision de bourgeois et elle vous donnera accès à différents titres, mais aussi à quelques services. Le tout avec un zeste de 4K histoire de surfer sur la vague.

La première chose à savoir, au sujet de cette Shield, c’est qu’elle n’offre pas la même puissance de calcul qu’une Xbox One ou qu’une PlayStation 4. Le plus drôle, c’est que ce n’est pas un vrai problème et vous allez très vite comprendre pourquoi.

Nvidia Shield

Le Shield a comme des allures de Xbox, vous n trouvez pas ?

Cette console est propulsée par une puce Tegra X1 et elle tourne sous Android TV. Elle donnera donc un accès direct à tous les jeux et à toutes les applications disponibles sur le Play Store de Google.

Une puissance de calcul proche de la Xbox 360

Elle est livrée avec une manette rappelant un peu le contrôleur de la console de Microsoft. Il n’a d’ailleurs pas à rougir face à ses concurrents puisqu’il intègre une croix directionnelle, deux sticks analogique, quatre boutons d’action, des gâchettes et même une prise casque pour jouer en toute intimité. Sa batterie lui confère une autonomie de 40 heures en moyenne et il suffit de la poser sur le socle fourni pour la charger.

Esthétiquement parlant, la Shield est plutôt jolie, mais elle rappelle aussi beaucoup la 360, comme le prouve l’animation intégrée à la fin de cet article.

Attendue pour le mois de mai, la console sera proposée à 199 dollars.

Là, vous devez sans doute vous dire qu’elle est très loin de ce que propose Microsoft et Sony de leur côté, non ? En terme de puissance brute, sans doute, mais il y a une subtilité intéressante. La console profitera de la technologie Grid. Autrement dit, elle sera tout à fait en mesure de faire tourner des titres à partir du « cloud » de Nvidia.

La firme l’a d’ailleurs annoncé, une cinquantaine de titres seront disponibles sur la plateforme à son lancement. Avec, dans le lot, Doom 3, les derniers Borderlands et pas mal de bricoles supplémentaires.