Nvidia : le GeForce Now va débarquer sur Windows et macOS

Nvidia est lui aussi présent à Las Vegas cette semaine et il a profité du CES 2017 pour annoncer pas mal de nouveautés intéressantes, dont une qui devrait faire plaisir à certains d’entre vous : le GeForce Now va débarquer sur Windows et macOS en mars prochain. Magnifique, mais tout n’est pas rose pour autant et le vrai problème, finalement, c’est que cette date est uniquement valable pour les États-Unis.

Pire, dans un premier temps, Nvidia va restreindre l’accès à son service à une poignée d’utilisateurs triés sur le volet. Le lancement public n’interviendra pas avant le printemps.

GeForce Now PC

Grâce à Nvidia, votre Mac sera bientôt capable de faire tourner autre chose que le démineur.

Et pour l’Europe ? Il va falloir nous armer de patience. Nvidia n’a d’ailleurs pas annoncé la moindre date pour le moment.

Le GeForce Now bientôt disponible sur Windows et macOS

Côté fonctions, le GeForce Now se présentera sous la forme d’un simple logiciel à installer sur son ordinateur. Lorsque ce sera fait, il nous permettra d’accéder à une machine virtuelle équipée d’une GeForce GTX 1080 et nous n’aurons alors plus qu’à choisir le titre à lancer pour pouvoir en profiter.

Quels titres ? Le service n’ira pas chercher bien loin pour les trouver et il ira ainsi les récupérer dans nos bibliothèques Steam, Origin, Uplay ou encore GOG. Notre progression sera automatiquement sauvegardée dans le nuage de Nvidia et nous pourrons donc poursuivre nos parties sur différentes machines, en toute transparence.

Enfin ça, c’est en supposant que la connexion internet suive. Là, il sera préférable de disposer de la fibre pour pouvoir profiter du service dans les meilleures conditions possible. Le fondeur recommence en effet un débit minimal de 25 Mbps pour que les parties soient parfaitement fluides.

Un positionnement tarifaire incompréhensible

Un débit qui n’est évidemment pas donné à tout le monde.

Mais ce n’est pas le plus gros défaut du service. Le GeForce Now ne sera pas non plus des plus accessible. Nvidia a en effet opté pour une tarification au format et il faudra ainsi débourser 25 $ pour vingt heures de jeu avec une GTX 1060 ou dix heures avec une GTX 1080.

C’est une mauvaise nouvelle pour nous, mais une bonne nouvelle pour Blade puisque le Shadow PC est du coup plus intéressant sur le plan économique. L’agence chargée de la communication de l’entreprise vient d’ailleurs de me passer un coup de fil pour m’avertir que les premiers clients avaient été livrés aux early adopters.

La version publique du service sera pour sa part disponible à partir de mars prochain, soit dans pas si longtemps. Avec un abonnement fixé à moins de 30 € par mois…