Nvidia : les GTX 1060 ne font pas bon ménage avec les derniers drivers GeForce

Vous avez une GTX 1060 ? Alors gare aux derniers drivers GeForce. Ils pourraient poser problème. C’est en tout cas ce que rapporte le site TechPowerUp, qui note que depuis le déploiement du pilote GeForce 397.31 WHQL, de nombreux détenteurs de GTX 1060 rencontrent un problème particulièrement gênant en lien direct avec l’installation de ce nouveau driver – disponible depuis mercredi dernier sur GeForce Experience ainsi que sur le site officiel Nvidia.

Le souci rencontré prend la forme d’un redémarrage infini intervenant directement lors de l’installation du pilote graphique en lui-même. Un message intervient en cours de processus indiquant aux utilisateurs qu’il faut redémarrer leur système pour finaliser l’installation (rien de particulièrement suspect jusque là), sauf qu’une fois le PC redémarré, ledit message réapparaît et l’installation relance automatiquement un nouveau redémarrage.

Selon certains retours, les drivers GeForce 397.31 WHQL poseraient problème aux GTX 1060. Au programme, des joyeusetés de type Bootloop sur les machines concernées.

Comme le précise TechPowerUp, Nvidia mène actuellement l’enquête pour trouver la nature profonde du problème et enjoint les personnes concernées à revenir sur le pilote précédent. Une manipulation d’ordinaire assez facile à mettre en oeuvre, mais qui pourrait ici se compliquer du fait de ce problème de bootloop. Heureusement, une astuce existe pour se défaire de cette fâcheuse posture.

La solution ? Passer par le mode sans échec…

Une fois n’est pas coutume, le mode sans échec est votre ami dans ce genre de situation. L’astuce consistera donc à lancer le safe mode avec prise en charge réseau, afin de télécharger Display Driver Uninstaller (DDU). Il suffira par la suite de lancer l’utilitaire pour supprimer proprement le pilote GeForce 397.31 WHQL du système.

Un redémarrage plus loin, vous pourrez faire un tour sur le site de Nvidia pour récupérer l’ancien driver et l’installer (on vous le pose ici pour la version de bureau et pour la version laptop sous Windows 10 64 bits). Normalement, tout devrait alors rentrer dans l’ordre.

À noter que le lancement du mode sans échec peut parfois s’avérer un peu compliqué sous Windows 10. Si vous ne savez pas comment faire, allez faire un tour sur cette page. Microsoft y explique très clairement la marche à suivre.

Pour le reste, il faudra attendre que Nvidia ait trouvé d’où provient ce problème de redémarrage infini. Nul doute que la firme au caméléon ne fera pas traîner les choses plus que de raison.