Nvidia Tegra 3, un cinquième Coeur nommé “Compagnon” !

“En informatique ça va vite, ça va très vite !” Et c’est vrai que ça va vite. Souvenez vous l’année dernière, on nous présentait le Nvidia Tegra 2, un processeur pour nos tablettes et Smartphones de dernière génération surpuissant avec deux coeurs pour un maximum de calculs instantanés. Et voilà que quelques mois après l’arrivée de la première génération de machines embarquant ce processeur, on nous parle déjà de son successeur, qui n’embarquera pas quatre mais cinq coeurs, à savoir le Tegra 3 que l’on connaît aussi sous le nom de “Kal El” ! Explications dans la suite.

Nvidia Tegra 3, un cinquième Coeur nommé “Compagnon” !

Le Tegra 2 conçu par Nvidia est un petit bijou technologique, puissant grâce à son Dual-Core ARM Cortex A9 et doté d’un GPU taillé pour des jeux 3D de nouvelle génération, le constructeur à marqué l’essai (ne voyez aucuns rapport avec la coupe du monde du rugby) puisque ce processeur est embarqué dans un grand nombre de nos périphériques nomades. Et bien l’essai risque bien d’être transformé grâce au Tegra 3 connu sous le nom de code Kal-El. Outre le fait que ce processeur est un monstre, en feuilletant le “Whitepaper” de Nvidia , on s’aperçoit que ce Quad-Core et en réalité un Five-Core (les mecs du Marketing trouverons mieux que moi, c’est certain mais vous comprenez l’idée). Et on peut dire que les ingénieurs ont vraiment fait chauffer leurs neurones pour nous sortir ce qui sera surement un excellent processeur.

En effet, car ces fameux ingénieurs ont analysés les comportements de nos appareils nomades en fonctions de nos besoins et sont arrivés à la conclusion suivante: la plupart des taches se font lors de la veille de nos précieux. Et oui, on l’oublie souvent mais nos smartphones attendant impatiemment nos mail en Push, actualisent nos flux Google+ (ouai, j’aurais pu mettre FB, mais non, j’aime le changement), la météo, gèrent l’horloge, elle consomme des ressources elle aussi, etc. D’où l’apparition d’un cinquième coeur aka Compagnon, destiné au traitement exclusif de ces taches durant la vieille de la machine. Ils se sont aperçus que même en limitant la fréquence d’horloge d’un coeur à 200MHz (ce qui est suffisant pour ce genre de tâches), ce dernier consommait “trop”. Ils ont donc créés un autre coeur indépendant peu puissant (500MHz) qui consomme très très très peu. Il s’agit en réalité d’un coeur virtuel. Cette technologie s’appelle vSMP, elle permet l’optimisation de nos différents Core selon les taches demandées et par conséquent économise la vie de notre batterie, ce qui est aujourd’hui le point noire de nos smartphones. On sera donc très nombreux à apprécier l’arrivée de ce nouveau Compagnon dans notre vie numérique de tous les jours.

Et on très hâte d’être à la fin de l’année car les premier appareils à embarquer ce processeur devrait débarquer avec la hôte du père Noel ! On vous en reparlera bien entendu le moment voulu sur la Fredzone. C’est quand même impressionnant de voir que nos Smartphones ont mis quatre ans à faire ce que nos ordinateurs ont fait en dix ans… Est-ce-que cela n’évolue pas trop vite pour le coup ?

Via

Mots-clés nvidiategra 3