Nvidia : Tegra 4, Grid et Project Shield

Nvidia a frappé fort durant la nuit en présentant pas moins de trois nouveautés plutôt intéressantes : le Tegra 4, le Grid et… le Project Shield ! Qu’est-ce que c’est ? Et bien disons simplement que ce dernier se présente comme une console portable intégrant une puce Tegra 4 et tournant sous Android. Une belle bête, qui vous permettra de jouer à tous les titres du Play Store ou de la Tegra Zone, bien sûr, mais pas seulement puisqu’elle pourra également streamer des jeux en provenance de votre ordinateur ! Prometteur, évidemment, et si vous voulez en savoir plus alors sachez qu’on va tout expliquer un peu plus bas dans l’article.

Il faut bien l’avouer, Nvidia est parvenu à créer la surprise en levant le voile sur deux produits que personne n’attendait : le Grid et le Project Shield. Concernant le Tegra 4, en revanche, le constructeur ne nous a finalement pas appris grand chose puisque les spécifications de la puce tournent sur le web depuis le mois dernier.

Nvidia : Tegra 4, Grid et Project Shield

Trois nouveautés chez Nvidia : le Tegra 4, le Grid et le Project Shield.

Tegra 4 : quad-core Cortex A15, 75 coeurs pour le GPU et support du LTE

On commence donc avec ce dernier histoire de nous en débarrasser. Ce qu’il faut savoir, au sujet du Tegra 4, c’est qu’il reprend finalement la même architecture que son prédécesseur avec 4 + 1 coeurs qui lui permettront de jongler entre puissance et autonomie. Toutefois, Nvidia s’est finalement concentré sur le GPU et le fondeur est ainsi parvenu à intégrer pas moins de 72 coeurs à sa puce. Ce qui lui devrait donc lui conférer six fois plus de puissance que sur un Tegra 3. Jolie performance. Grâce à cette puissance de calcul, la puce pourra jongler avec des clichés en HDR, des vidéos en 4K et des titres ultra gourmands qui n’existent même pas encore.

Même chose pour la navigation web puisque le Tegra 4 sera capable d’afficher 25 sites en 27 secondes là où il fallait 50 secondes au Tegra 3 pour en faire de même. En outre , on peut également préciser que le Tegra 4 supportera le LTE.

Grid, quand Nvidia passe au cloud

On passe maintenant au Grid, qui s’impose finalement comme un service de « cloud gaming ». Bien qu’on ne sache pas encore grand chose à son sujet, on sait au moins qu’il devrait fonctionner comme OnLive. En gros, nous trouverons chez Nvidia des serveurs ultra puissants et qui s’occuperont du rendu de nos jeux avant de les renvoyer sur nos bécanes, sur nos tablettes tactiles ou même sur nos télévisions. Une technologie très prometteuse, donc, et qui pourrait bien permettre à Nvidia d’éclipser encore un peu plus ses concurrents.

Project Shield, la console portable de Nvidia

J’ai finalement gardé le meilleur pour la fin. C’est, de mon point de vue, l’annonce la plus importante faite par Nvidia. Avec son Project Shield, la firme a effectivement décidé de se lancer sur le marché des consoles de jeu portables. Ce dispositif un peu barré se présente ainsi sous la forme d’une manette sur laquelle a été monté un écran tactile de 5 pouces offrant une chouette résolution de 1.280×720. Sous le capot, on retrouve bien évidemment du Tegra 4 et l’ensemble a été optimisé de telle façon à ce que la console puisse tenir la charge durant… 38 heures. Enterrant par la même occasion la PS Vita et la Nintendo 3DS.

Si le Project Shield sera capable de faire tourner tous les jeux du Play Store et de la Tegra Zone, il pourra également streamer des titres en provenance de notre PC. Attention cependant car il faudra nécessairement que ce dernier soit équipé d’une GTX680 pour que ça fonctionne. Pas mal, évidemment, mais sachez tout de même que le modèle qui sera lancé un peu plus tard dans l’année – il est question du second trimestre 2013 – n’intègrera qu’une connexion WiFi. Pour la LTE, il faudra attendre quelques mois de plus. Reste maintenant plus qu’à connaître le prix de l’engin…

Sources : 1, 2, 3