Web

OAuth : Google ouvre l’accès à ses protocoles IMAP et SMTP

C’est une nouvelle plus importante qu’il n’y paraît, Google vient d’annoncer l’ouverture des protocoles IMAP et SMTP aux éditeurs tiers. Toujours dans l’optique de libérer ses données, la firme avait déjà adopté le protocole OAuth pour tous ses services et vient donc de franchir un pas de plus vers l’universalisation de son architecture. C’est une bonne chose pour l’utilisateur, qui pourra donc se contenter de son compte Google pour s’identifier auprès d’autres services, mais aussi pour Google qui s’impose encore un peu plus comme le Big Brother du web.

Lorsque l’on possède des comptes sur plusieurs services web, on a souvent tendance à s’y perdre. Faut dire aussi, retenir à chaque fois son nom d’utilisateur et son mot de passe, souvent différents d’un service à un autre, ce n’est pas toujours évident. Surtout pas lorsqu’on joue la carte de la sécurité et qu’on utilise un mot de passe unique à chaque fois.

Evidemment, des solutions existent pour nous simplifier la vie, comme OpenID qu’on ne présente plus. Même chose pour les services gravitant autour de Twitter et qui proposent également une identification unique depuis un moment déjà (en saisissant ses identifiants Twitter). Cette fois, c’est donc au tour de Google d’abattre ses cartes, avec l’ouverture de ses protocoles aux éditeurs tiers.

La première société à en profiter sera Syphir et son application SmartPush pour l’iPhone. Pour ceux qui ne connaissent pas encore cet outil, on précisera juste qu’il permet de créer des filtres Gmail qui auront pour objectif d’envoyer certains mails en push sur le célèbre petit téléphone de la Pomme. Oui et quelque chose me dit que d’autres sociétés suivront certainement et chercheront ainsi à surfer sur le succès des services de Google.

De prime abord, on peut penser que c’est une bonne chose. Comme je l’ai dit en introduction à ce billet, il est souvent difficile de retenir tous ses identifiants et pouvoir accéder à tous les services que l’on fréquente en utilisant simplement son compte Google risque de simplifier la vie d’un paquet d’internautes.

Cela dit, je vous avouerai que cette nouvelle m’inquiète également, et ce pour une simple raison : mon compte Google est un peu le sésame de ma vie numérique. Comme beaucoup d’autres internautes, les services de la firme font partie de mon quotidien. Et confier mes précieux identifiants à un éditeur tiers, c’est aussi les exposer à de multiples risques. Car en effet, si on devait me voler mon compte Google, le fait est que je perdrais par la même occasion un bon paquet de données.

De la même manière, il ne faut pas non plus être dupe. En ouvrant ses protocoles à d’autres éditeurs, Google s’assure de nouvelles fonctionnalités sans débourser le moindre brouzoufs. Ce qui lui permettra donc de diminuer les coûts et d’imposer encore un peu plus ses services sur le web. Forcément, cela risque aussi de porter un coup fatal de plus à la concurrence qui aura encore un peu plus de mal à tenir tête au géant.

Via Google Code Blog

Mots-clés googleoauthweb