Obama pense que les OVNIs sont réels, mais les Etats-Unis n’ont pas de spécimen alien

« The Late Show with James Corden » est une émission qui rencontre un énorme succès aux États-Unis. L’animateur vedette James Corden y reçoit des célébrités en tout genre. Il peut s’agir d’acteurs, de chanteurs ou encore d’hommes politiques. Récemment, c’est l’ancien président Barack Obama qui s’est invité dans l’émission.

Au vu du contexte actuel et de ses nombreuses obligations, Barack Obama n’a pas pu y être physiquement. C’est donc par visioconférence qu’il s’est entretenu avec James Corden et son band. Comme d’habitude, l’ambiance y était bonne enfant et l’ancien président des États-Unis s’est prêté au jeu des questions-réponses de James Corden.

Crédits Pixabay

Au cours de l’émission, Barack Obama a eu l’occasion de s’exprimer au sujet des extraterrestres. Et sa réponse risque de vous surprendre.

Barack Obama parle d’aliens

Reggie Watts, le leader du groupe de James Corden, a profité de cet entretien pour interroger Barack Obama sur les aliens et les OVNIs.

« Toutes ces discussions concernant les aliens, je me demandais si vous aviez une théorie à ce sujet ? », a-t-il lancé à l’ancien président.

Ce dernier n’a pas tourné autour du pot pour donner son avis à ce sujet.

« Pour ce qui est des aliens, il y a certaines choses que je ne peux pas vous dire en direct. La vérité est que quand je suis arrivé au bureau j’ai demandé : « Y a-t-il un laboratoire quelque part qui garde des spécimens d’aliens et des vaisseaux ? » Ils ont fait des recherches et la réponse était « Non. » »

Les OVNIs existent

Barack Obama a continué sur sa lancée en parlant des OVNIs. Ce qu’on peut tirer de cet entretien est que l’ancien président des États-Unis croit en l’existence de ces objets volants. Il a notamment évoqué l’existence d’enregistrements pouvant le prouver.

« Ce qui est vrai c’est qu’il existe des extraits vidéos et des enregistrements montrant des objets dans le ciel et dont nous ne savons pas exactement de quoi il s’agit en se basant sur leur façon de bouger, leur trajectoire. »

Selon lui, ces objets agissent selon un modèle inexplicable.

« Donc je pense que les gens continuent de prendre tout cela au sérieux et essayent de comprendre ce que c’est. Mais aujourd’hui, je n’ai rien à vous rapporter », a-t-il conclu.