Office 15 misera sur le tactile

Si l’on en croit les derniers bruits de couloir, alors le successeur de Microsoft Office 2010 devrait logiquement débarquer sur le marché dès l’année prochaine. Mieux, une pré-version pourrait même être dévoilée dès le mois de janvier à l’occasion du CES 2012. Office 15, tel sera le numéro de cette version, devrait bien évidemment apporter une tonne de nouvelles fonctionnalités pour justifier l’achat de nouvelles licences, mais elle devrait également tout miser sur le tactile. Et en même temps, avec Windows 8 qui se rapproche de plus en plus à l’horizon, ce serait plutôt logique, non ? Yep et si vous voulez en savoir un peu plus sur la prochaine suite bureautique de Microsoft, tout est évidemment dans la suite.

Office 15 misera sur le tactile

Mais alors, qu’est ce qui nous attend au juste, hein ? Et bien en fait, pas mal de choses. Tout comme Windows 8, Office 15 devrait intégrer deux interfaces distinctes : une interface « standard » similaire aux versions précédentes de l’outil et une interface type « Metro » avec de jolies tuiles et une ergonomie pensée pour nos chères tablettes tactiles. Ce n’est pas tout, d’ailleurs, puisque la prochaine version d’Office devrait également intégrer un nouvel outil du nom de « Moorea », un outil qui servira d’écran d’accueil et qui permettra ainsi aux utilisateurs de lancer rapidement leur application préférée, le tout avec des tuiles aussi, forcément. Point intéressant, ces dernières pourraient être librement configurées par l’utilisateur qui pourra ainsi décider de faire remonter rapidement tous les documents d’un format particulier.

Et c’est à peu près tout ce que l’on sait à l’heure actuelle. Forcément, les informations sont encore minces et tout ce qui se trouve plus haut est à prendre avec des pincettes, mais l’idée d’un Outlook optimisé pour tablette tactile est plutôt séduisante. Surtout si ce dernier mise sur les réseaux sociaux et nous permet d’accéder facilement à Twitter ou à Facebook. Après, ce qui serait génial, aussi, c’est que Microsoft revoie ses prétentions à la base et que la firme baisse un peu ses tarifs histoire que tout le monde puisse en profiter sans avoir à passer par les réseaux peer2peer qui vont bien.

Bah oui, si les gens piratent, c’est aussi parce que ça coûte cher tout ça.

Sources : 1, 2