OJO, le dock vidéo-projecteur pensé pour la Nintendo Switch

OJO a un drôle de nom, mais il risque d’intéresser certains d’entre vous. Très prometteur, le produit se présente en effet sous la forme d’une station d’accueil munie d’un vidéo-projecteur, une station pensée pour la Switch. La campagne de financement sera lancée dans quelques jours.

OJO rappelle inévitablement le dock officiel de la console. La ressemblance est même frappante et son constructeur l’a ainsi doté du même plastique rigide sombre et d’un emplacement capable d’accueillir la console.

OJO : image 1

Même chose pour les LED de notifications situées à l’avant.

OJO, une station d’accueil pensée pour la Nintendo Switch

La ressemblance s’arrête là cependant, car l’accessoire est nettement plus imposant et il intègre ainsi un caisson dans lequel est dissimulé son fameux vidéo-projecteur, un vidéo-projecteur capable d’afficher une image dotée d’une définition comprise entre une trentaine et une centaine de pouces sur n’importe quelle surface.

Le fabricant de la station a porté son choix sur un système de projection développé par Texas Instruments et plus précisément sur un DLP 0,2″ DMD LED capable d’afficher une résolution en 854 x 480 avec une luminosité de deux cents lumens et un contraste de 1000:1.

Si ce dernier ne sera sans doute pas suffisant pour apprécier les graphismes de Zelda à leur juste valeur, il suffira largement pour les jeux occasionnels.

Un accessoire complet

La connectique est complète pour sa part et OJO embarque ainsi une sortie HDMI, deux ports USB 3.0 et un port USB Type-C. Mieux, le boîtier abrite en plus une batterie de 20400 mAh et cette dernière sera parfaitement capable de recharger la console ou même un smartphone lorsque la fonction de projection n’est pas activée.

Totalement autonome, la station pourra également tenir pas loin de quatre heures en fonctionnement.

Pour le moment, OZO n’a pas de prix ni même de date de disponibilité, mais son constructeur lancera une campagne de financement participatif le 24 octobre prochain et nous devrions donc en savoir plus à ce moment-là.

En attendant, rien ne vous empêche de vous rendre sur son site pour tenter de remporter l’un des vingt produits mis en jeu par le constructeur.

OJO : image 3 OJO : image 2