Ok Google, bloque le téléphone de cet utilisateur qui n’a pas payé son crédit

Google a créé une application qui permet à un créancier de bloquer à distance le téléphone d’un utilisateur en cas de non-remboursement d’un crédit. Baptisé Device Lock Controller, l’outil divise néanmoins les avis.

Ces dernières années, le prix des smartphones haut de gamme a tellement augmenté que les consommateurs préfèrent opter pour un plan de financement qui permet de payer petit à petit pendant un certain temps au lieu de régler l’achat à l’immédiat. Cependant, il se peut parfois que le débiteur n’arrive pas à honorer ses obligations de remboursement. Dans un tel cas de figure, l’opérateur ou le magasin qui a accordé le crédit est libre de choisir la méthode qu’il juge la plus efficace pour obliger le client à payer. Aux États-Unis, par exemple, en cas de défaut de paiement, Verizon privilégie l’établissement d’un accord de paiement, alors que Samsung Inde opte pour une limitation des fonctionnalités du téléphone suivant la durée de la dette.

Crédits Mimzy – Pixabay.com

Il semble que Google souhaite désormais faciliter le travail de ces créanciers grâce à une application qui permet de verrouiller à distance le smartphone d’un individu incapable de payer son crédit pendant un ou deux mois, voire plus.

Device Lock Controller pour faciliter le recouvrement des créances

L’application a été lancée plus tôt cette année, plus précisément en juillet. Google affirme l’avoir mis au point à la demande de l’opérateur kenyan Safaricom dans le but de permettre aux clients locaux de se procurer un smarphone Android Go au travers d’un plan de financement avec des versements abordables.

Device Lock Controller se sert de l’API DeviceAdminService d’Android pour contrôler à distance les fonctionnalités d’un smartphone. Pour que cela soit possible, l’opérateur ou la banque qui a octroyé le prêt doit installer l’application sur le téléphone du client. Et au cas où ce dernier ne s’acquitterait pas de ses dettes, le prêteur pourra bloquer à distance l’accès à l’appareil. À noter que même bloqué, le téléphone proposera toujours les fonctionnalités de base telles que les appels d’urgence et l’accès aux paramètres.

Un outil très critiqué

Disponible sur le PlayStore, cette application un peu particulière éditée par Google ne semble pourtant pas faire l’unanimité. Nombreux le considèrent comme une solution qui penche trop en faveur du prêteur.

Nos confrères de XDA Developers avancent notamment qu’il est contre-productif de restreindre l’accès à la plupart des fonctionnalités. « Un smartphone est le principal appareil informatique pour des millions de personnes, en particulier pour ceux qui n’ont pas les moyens d’acheter un ordinateur et une connexion Internet à domicile », note le média.

Mots-clés androidgoogle