On a besoin de vous pour nommer un objet du système solaire

Découverte en 2007, une planète mineure évoluant dans notre système solaire est restée sans nom pendant plus de dix ans.

Pour les trois scientifiques qui ont trouvé l’astre  au-delà de l’orbite de Neptune il y a plus d’une décennie, il est maintenant grand temps de lui trouver un nom et c’est une occasion pour le grand public de participer au processus à travers un vote organisé en ligne.

On a besoin de vous pour nommer un objet du système solaire

Crédits Pixabay

À l’échéance, un nom sera ainsi choisi par le public, parmi trois propositions données par les scientifiques, et qui répondent aux critères requis par l’Union Astronomique Internationale. En effet, les noms attribués aux objets célestes doivent avoir l’aval de cette instance pour être acceptés.

Une planète de glace et de roches

La planète sans nom est actuellement référencée sous l’appellation (225088) 2007 OR10, seulement 2007 OR10 pour les intimes. Elle a été découverte en 2007 par le trio formé de Meg Schwamb de l’observatoire Gemini d’Hawaï, de Mike Brown de la Caltech, et de David Rabinowitz de l’université de Yale.

Elle est située au-delà de l’orbite de Neptune, dans un amas de planétésimaux orbitant autour du Soleil appelé la ceinture de Kuiper. Son orbite est elliptique et à l’aphélie (la plus proche distance du Soleil), elle se situe à 33 UA de notre étoile (1 unité astronomique équivaut à la distance moyenne Terre-Soleil) , tandis que le périhélie la place à 101 UA du Soleil.

Les scientifiques pensent qu’elle est constituée de grandes quantités de glace d’eau pure et de roche, et des traces de glaces de méthane seraient présentes à sa surface, lui conférant une teinte rougeâtre.

Des références empreintes de mythologie pour 2007 OR10

Les trois noms proposés par les scientifiques sont tous empruntés à différents récits et mythes. On a ainsi  Gonggong qui est un dieu issu de la mythologie chinoise. C’est une divinité aquatique chinoise souvent décrite comme ayant les cheveux roux et la queue d’un dragon. C’est un dieu destructeur et il est accusé d’être à l’origine de catastrophes cosmiques, comme les inondations et les mouvements de la Terre.

On a également Holle. Cette fois, c’est un personnage issu de contes de fées allemands, qui est relié au monde des esprits par la magie de la filature et du tissage. On l’associe à la saison des fêtes et a été érigée en déesse par les frères Grimm.

La troisième proposition de nom est Vili, une divinité scandinave célèbre pour avoir vaincu avec ses frères Vé et Odin, le géant de glace Ymir dont il a utilisé le corps pour créer l’univers.

Pour voter, vous avez jusqu’au 11 mai à 4h59 du matin (10 mai 2019, 11:59 PM PDT) et choisir entre l’un des trois noms proposés et apporter votre contribution dans le choix du nom de cet objet céleste.

Mots-clés astronomieespace