On a découvert les restes d’une fusée nazie V2

Durant la Seconde Guerre mondiale, l’Allemagne nazie a tiré sur Londres. Elle avait alors utilisé des bombes volantes V1 et des fusées V2. Récemment, on a appris grâce au site Live Science que les restes de l’une de ces fusées ont été retrouvés au sud-est de l’Angleterre. L’équipe à l’origine de cette découverte a été dirigée par les archéologues Colin et Sean Welch.

La fusée V2 dont les restes ont été retrouvés s’est écrasée près de Platt, un village situé non loin de Maidstone, avant d’atteindre sa cible. Après les fouilles menées à Platt, les archéologues ont pu récupérer plus de 800 kg de débris métalliques provenant de la fusée nazie. Parmi ces débris, il y avait des fragments provenant de la chambre de combustion de la fusée.

Une photo de la Terre
Crédits Pixabay

D’après les archéologues, cette fusée V2 a explosé le 14 février 1945 aux environs de minuit.

A lire aussi : Les Chinois affirment que la fusée qui les emmènera sur la Lune est déjà prête

Les premières armes supersoniques

Ces fusées V2 faisaient partie de ce que les nazies appelaient des « armes de vengeance. » Elles ont été envoyées par Adolf Hitler sur Londres après que les Alliés aient attaqué des villes allemandes en 1943 et 1944. Ces fusées étaient considérées comme les premières armes supersoniques.

À l’époque, les fusées V2 étaient très difficiles à repérer. En plus d’être extrêmement rapides, elles étaient aussi silencieuses. Les Alliés se sont ensuite tournés vers des opérateurs radar pour les détecter. Pour leur compliquer la tâche, les Allemands ont cessé d’envoyer les fusées en plein jour et ont préféré le faire la nuit.

A lire aussi : Les fusées ne sont pas bonnes pour l’environnement

Des restes enterrés à 4 mètres au-dessous du sol

Déterrer ces restes n’a pas été une mince affaire. Pour commencer, il a fallu identifier l’emplacement exact des armes de vengeance. Et cela a pris plus de 10 ans. Pour localiser les débris enterrés en profondeur, les archéologues ont utilisé des détecteurs de métaux.

Après la phase de repérage, l’équipe dirigée par Colin et Sean Welch a mis 4 jours pour déterrer la fusée se trouvant à Platt. L’excavation de ces restes a eu lieu fin septembre 2021. Certains débris de la fusée se trouvaient à plus de 4,3 mètres au-dessous du sol.

Maintenant qu’ils ont mis la main sur les restes de la fusée, ils vont se concentrer pendant environ 18 mois sur leur conservation, mais aussi sur la rédaction d’un rapport archéologique.

Mots-clés archéologie