On a découvert un nouveau géoglyphe à Nazca

Nazca n’a visiblement pas encore dévoilé tous ses secrets. En effet, une nouvelle forme a en effet été découverte dans la région du sud du Pérou. Elle a été tracée il y a deux mille ans de cela et elle représente la tête et le corps d’un chat.

Ce félin n’est pas le premier dessin inspiré des animaux retrouvé dans la région. Parmi les innombrables géoglyphes laissés par les anciens habitants du Pérou, on trouve en effet des singes ou même encore divers oiseaux.

Une photo représentant la région de Nazca
Photo de Fábio Hanashiro – Unsplash (image recadrée)

Ce qui ne rend évidemment pas cette découverte moins importante.

Les lignes de Nazca, des dessins qui ont franchi les siècles

Ce nouveau géoglyphe a été découvert un peu par hasard, alors que des travaux d’entretien avaient lieu dans la région. D’après le communiqué publié par le ministère de la Culture péruvien, la forme était à peine visible et elle se trouvait même sur le point de disparaître en raison de son emplacement.

La figure féline a en effet été tracée sur une pente assez raide, une pente touchée de plein fouet par l’érosion.

L’équipe envoyée sur place a immédiatement fait remonter la découverte aux autorités compétentes et ces dernières ont alors envoyé sur place une équipe d’archéologues. Après des fouilles minutieuse, ces derniers ont découvert ce qui s’apparente à une série de lignes représentant un chat. Des lignes allant de 30 à 40 centimètres de large. Et si l’on en croit les premiers résultats des analyses menées sur place, alors ces fameuses lignes auraient été tracées entre 200 et 100 avant notre ère. Elles auraient donc plus de deux milles ans.

Un dessin tracé il y a 2 000 ans

Cette nouvelle forme n’est finalement qu’une goutte d’eau dans l’océan. Ces dernières décennies, les archéologues ont effectivement mis au jour des centaines de géoglyphes différents dans la région. Les lignes de Nazca, c’est aussi de cette manière qu’on les appelle, auraient été tracées par des personnes issues des anciennes sociétés de la région.

En tout, elles couvrent une superficie de 450 kilomètres carrés et elles représentent des figures très variées. Des animaux, bien sûr, mais aussi des formes abstraites. Mais en dépit de toutes les recherches effectuées sur place, on continue de découvrir de nouvelles formes tous les ans.

En 2019, ce sont ainsi 140 géoglyphes qui ont été découverts dans la région par des chercheurs de l’Université de Yamagata.

Des théories qui foisonnent

Encore aujourd’hui, nous ignorons ce qui a poussé les habitants de la région à tracer ces symboles. Toutefois, les théories ne manquent pas et un chercheur du nom de Masaka Eda a ainsi découvert en 2019 un lien entre une forme dessinée au Pérou et un animal n’existant pas dans la région.

Il en a donc déduit que certains géoglyphes servaient à raconter des histoires et à transmettre le savoir.

En 2017, ce sont d’autres chercheurs qui ont trouvé un lien entre les motifs et des spirales creusées dans le sol, ce qui ferait du même coup de certains de ces géoglyphes un système d’aqueduc avancé.

La dernière vidéo de la chaîne

Si vous aimez les produits tech, alors n’hésitez pas à nous rejoindre sur notre chaîne YouTube.

Le dernier test publié sur la chaîne, le test des Reno4 et Reno 4 Pro de Oppo

La Fredzone est également sur Google Actualités, pensez à vous abonner à notre flux !

Mots-clés nazca