On a découvert un nouvel astéroïde binaire

Le 27 janvier dernier, des astronomes ont détecté la présence d’un nouvel astéroïde dans les environs de la Terre. Pour cela, ils ont utilisé un télescope situé à Mauna Loa à Hawaii. L’astéroïde a été baptisé 2020 BX12 en utilisant une formule basée sur la date de sa découverte.

Les astronomes ont classé l’astéroïde parmi les objets qui pourraient causer des risques pour la Terre à cause de sa taille. Toutefois, les scientifiques ont calculé que l’approche de l’objet spatial dans le siècle qui vient se fera à une distance supérieure à celle de l’approche qui vient d’avoir lieu.

Crédits Pixabay

Ce que les astronomes n’ont pas remarqué au début, c’est que l’astéroïde était en fait un astéroïde binaire, c’est-à-dire composé de deux éléments. Ce fait n’a été révélé qu’après le retour du télescope d’Arecibo situé à Puerto Rico.

Arecibo reprend du service

L’observatoire d’Arecibo à Puerto Rico était fermé pendant presque tout le mois de janvier après que l’île ait été touchée par une série de séismes depuis le 28 décembre 2019. Le télescope n’a repris du service que le 29 janvier et a pu analyser l’astéroïde 2020 BX12 peu de temps après.

Ainsi, le télescope s’est focalisé sur l’astéroïde nouvellement découvert les 4 et 5 février dernier. Les observations ont ainsi pu montrer que l’astéroïde était constitué d’un gros rocher autour duquel tournait un autre rocher plus petit.

Selon la NASA, 15 % des astéroïdes considérés comme ayant une grande taille sont en fait des astéroïdes binaires.

Les caractéristiques de 2020 BX12

À partir des observations faites par le télescope d’Arecibo, les chercheurs ont pu déterminer quelques caractéristiques de l’astéroïde binaire. D’après les données collectées, l’élément de grande taille possède un diamètre de 165 m tandis que la largeur de son satellite est de 70 m. Au moment de l’observation, les deux parties étaient séparées d’environ 360 m.

A part cela, les scientifiques ont émis l’hypothèse que le satellite effectuait une orbite complète autour du plus gros élément en 45 à 50 heures. Le plus petit rocher pourrait aussi être plus lumineux que son voisin et lui montrerait constamment le même côté.

L’observation des astéroïdes qui se trouvent à proximité de la Terre est importante pour pouvoir détecter ceux qui pourraient causer des risques. De plus, ils constituent un sujet d’étude scientifiquement intéressant puisqu’ils représentent les vestiges de la formation du système solaire.