On a découvert un temple vieux de 3000 ans au Pérou

Il y a quelques semaines, une équipe menée par Walter Alva, un archéologue de renom, a découvert un temple vieux de 3 000 ans au Pérou. 21 tombes ont également été trouvées à proximité du monument, dans le Huaca (sanctuaire) El Toro, à Oyotún, district de la région Lambayeque, à 800 km au nord de Lima. Se basant sur les indices qu’ils y ont recueillis, les scientifiques pensent que l’ancien édifice était consacré à des rituels païens de culte de l’eau.

Pour éviter que des pilleurs s’emparent des artefacts qui ont été conservés sur le site depuis 3 millénaires, la découverte n’a été annoncée que la semaine dernière. Walter Alva a présenté la trouvaille du temple de 40 mètres de long et de 56 mètres de large dans une vidéo publiée sur Facebook.

Des fouilles en plein désert

Crédits Pixabay

La séquence, qui dure 20 minutes, a été postée par le média péruvien La República Norte.

« Cette découverte est unique parce qu’il s’agit de la seule architecture mégalithique de Lambayeque, » a souligné l’archéologue.

Un autel et des pièces liées à des rituels

Walter Alva a noté que l’ancienne structure, qui comporte encore les vestiges de grands blocs de pierre, est entourée de murs impressionnants. Un escalier central de 10 mètres de large et de 15 mètres de long mène vers une place avec un autel. Les archéologues pensent que cet endroit était destiné à l’accomplissement des offrandes d’adoration de l’eau.

Ils ont trouvé une sorte de colonne circulaire dans laquelle ils ont mis à jour des traces de sédimentation des pluies et des rituels. Ils ont également mis la main sur des pièces de céramique et des objets métalliques, comme des tupus (couteaux) et des anneaux de cuivre d’un enfant.

Un endroit strictement cérémoniel

« C’est un monument mégalithique. Il n’en existe pas d’autres de ce type dans la région. Cela nous en dit beaucoup sur la relation entre la côte et les montagnes ainsi que sur celle du culte de l’eau et de la fertilité », a expliqué Walter Alva. Il pense que cet endroit était strictement cérémoniel. Il a noté que l’eau était une divinité pour cette civilisation.

20 des 21 sépultures découvertes près du temple datent de la période de formation de l’Amérique (1500 avant J.-C. à 292 après J.-C.). Elles auraient appartenues à la culture Chimu (XIIe au XIVe siècle). La présence de ces tombes près du temple indiquerait que le lieu était occupé par cette civilisation précolombienne.

Mots-clés archéologie