On a découvert une galaxie assez similaire à la Voie lactée

Une autre galaxie lointaine vient d’être découverte par les astronomes dans l’Univers primitif. Se trouvant à 12,4 milliards d’années-lumière de la Terre, celle que les scientifiques ont dénommée SPT0418-47 est assez exceptionnelle puisqu’elle aurait certains points communs avec notre galaxie, la Voie Lactée. En effet, la galaxie nouvellement découverte est constituée d’un disque plat rotatif et possède à peu près la même masse que la Voie Lactée. La seule différence c’est qu’elle ne possède pas les bras incurvés d’une galaxie spirale.

Ce qui a également étonné les scientifiques c’est que SPT0418-47 possède un renflement galactique en son milieu. C’est une caractéristique très répandue chez les galaxies spirales. Selon les astronomes, SPT0418-47 est la galaxie la plus ancienne jamais découverte possédant ce renflement où les étoiles se concentrent étroitement. Cette découverte est ainsi une preuve de plus que les galaxies se forment et évoluent différemment de la manière qu’on connaît aujourd’hui.

Crédits Pixabay

Selon l’astrophysicienne Francesca Rizzo du Max Planck Institute for Astrophysics en Allemagne, ces résultats correspondent à une avancée importante dans le domaine de la formation des galaxies. Ils montrent en effet que les structures observées au niveau de la Voie Lactée et des galaxies spirales proches de nous étaient déjà en place il y a de cela 12 milliards d’années.

Comment les astronomes l’ont-ils découverte ?

De ce que l’on sait, ce n’est pas du tout facile de détecter quelque chose d’aussi éloigné. Il y a toutefois la technologie qui ne cesse d’évoluer, ce qui permet d’obtenir des résultats souvent surprenants. En ce qui concerne la galaxie SPT0418-47, celle-ci est relativement froide et imperceptible. Les astronomes ont réussi à la repérer grâce à sa position. Il existe en effet une autre galaxie entre elle et la Terre, et la masse élevée de cette autre galaxie a permis de l’utiliser comme lentille gravitationnelle.

A l’aide de cette lentille, les chercheurs ont pu observer SPT0418-47 sous forme d’un anneau agrandi. Le télescope qu’ils ont utilisé a été l’Atacama Large Millimeter/submillimeter Array qui se trouve au Chili. Il a ensuite fallu reconstituer cet anneau de lumière ainsi que le mouvement des gaz à l’aide d’une technique de modélisation utilisant un superordinateur. C’est seulement après ces étapes que les astronomes ont pu découvrir la forme de la galaxie. D’après eux, ils s’attendaient à quelque chose de désordonné, et pourtant le résultat a été tout à fait différent.

Le devenir de SPT0418-47

Selon Simona Vegetti, également astrophysicienne au Max Planck Institute for Astrophysics, les résultats de leur étude sont assez étonnants. D’après elle, même si SPT0418-47 est un site où ont lieu des processus hautement énergétiques avec la formation de nombreuses étoiles, elle semble constituer le disque galactique le plus ordonné que l’on ait jamais vu dans l’Univers primitif. Cela va certainement influer sur la manière dont on pense que les galaxies évoluent.

En ce qui concerne l’évolution de cette galaxie nouvellement découverte, les chercheurs pensent qu’il est peu probable qu’elle se transforme en une galaxie spirale. Il est plus probable qu’elle évolue pour faire partie des galaxies elliptiques. Celles-ci sont plus arrondies et également plus communes dans l’Univers local.

Les astronomes expliquent que cette découverte montre qu’à une époque aussi lointaine, le processus de formation des galaxies ne prenait pas autant de temps que ce qui est suggéré par les modèles de formation de galaxies utilisés actuellement. Avec les instruments qui deviennent de plus en plus perfectionnés, de futures études permettront peut-être d’en savoir plus sur ces objets spatiaux si difficiles à observer.

s https://www.sciencealert.com/a-surprisingly-milky-way-like-galaxy-has-been-spotted-in-the-early-universe

Mots-clés astronomie