On a des nouvelles des parents poursuivis pour avoir détruit la collection porno de leur fils

Le juge a finalement statué sur l’affaire qui oppose Dave Werking à ses parents. Il a statué en faveur du fils sans tenir un procès complet, et condamné Paul et Beth à tout rembourser. Pour rappel, la plainte a été déposée en 2019 par Dave devant le tribunal de district américain de Kalamazoo. Âgé de 42 ans, il a accusé ses parents d’avoir détruit ses biens de « nature pornographique, mais légale ».

Le juge Paul Maloney a retardé le procès pour que la police puisse examiner l’affaire. Il a déclaré que les films n’ont rien d’illégal et que les parents n’avaient pas le droit d’agir ainsi, peu importe la raison. Durant le procès, Paul Werking a fait valoir qu’il avait déjà averti ses fils de ne jamais apporter du matériel pornographique chez lui.

Un homme se tenant la tête dans les mains
Crédits Pixabay

En octobre 2016, Dave a emménagé chez ses parents, car sa femme l’a mis à la porte. Ensuite, il a dû quitter la maison parentale 10 mois plus tard à cause d’une discorde avec son père. C’est en déplaçant ses affaires que Paul a découvert toute une collection de pornographie.

L’amende s’élève à 28 940,72 dollars

En 2018, Dave a déjà déposé une plainte pénale contre ses parents auprès du bureau du shérif du comté d’Ottawa, mais le procureur l’a refusée par manque de preuves. Cette fois-ci, il a réussi à faire condamner ses parents à payer un montant estimé à environ 28 940,72 dollars.

Paul Werking aurait regretté d’avoir hébergé son fils pendant 10 mois. Il a déclaré avoir détruit 1 600 DVD, 400 cassettes VHS ainsi que 50 jouets sexuels. Une couette noire et un tambourin étaient aussi dans le lot.

« Nous n’avons pas été surpris par la possession de matériel pornographique, car tu nous as toujours menti. Cependant, nous avons été stupéfaits par l’ampleur du mensonge. »

Paul Werking

Le porno était est pour eux une source de discorde depuis toujours

Les relations entre les Werkings ont toujours été glaciales bien avant que Dave revienne chez ses parents, après avoir coupé le contact pendant sept ans. Il a même interdit sa femme et sa fille de contacter ses parents, mais le divorce l’aurait obligé à revenir en 2015.

Ses parents étaient en colère, car malgré l’avertissement, Dave a encore apporté des matériels pornographiques chez eux. Pourtant, ce sujet a déjà été source de plusieurs conflits familiaux dans le passé, quand il était encore au lycée. À l’université, il a également été mis à la porte pour avoir distribué du porno.