On a des nouvelles du festival consacré à l’assaut sur la Zone 51

Pour la deuxième année consécutive, le festival Alienstock pourrait réunir des milliers de fans d’extraterrestres. D’après le site Mashable, le petit motel The Little A’Le’Inn, situé dans le Nevada, non loin de la Zone 51, une base militaire américaine suspectée d’abriter des activités en lien avec les aliens, envisagerait d’organiser une nouvelle édition du festival Alienstock.

L’année dernière, les responsables de ce motel avaient organisé ce festival après qu’un meme sur Facebook ait incité des millions de personnes à envahir la Zone 51 pour percer le mystère de cette base militaire. La première édition d’Alienstock a attiré environ 3 000 visiteurs.

Un panneau de la Zone 51

Crédits Pixabay

Face au succès rencontré par ce festival, Connie West, la responsable du The Little A’Le’Inn, prévoit d’en organiser une deuxième édition en septembre 2020.

Un festival qui durera trois jours

Sur le site internet du motel, on apprend que le festival Alienstock devrait se tenir du 10 au 12 septembre 2020, au Nevada. Les responsables du The Little A’Le’Inn n’en disent pas plus. La tenue de cet événement dépend encore d’autres facteurs.

D’après un rapport du The Las Vegas Review Journal, Connie West devra encore soumettre sa requête devant une commission spéciale du Lincoln County qui a émis des réserves quant à la tenue d’une deuxième édition d’Alienstock.

Alienstock pourrait être repoussé

Une employée du motel, contactée au téléphone par le site Mashable, a déclaré qu’elle « espérait » que le festival puisse se faire cette année, mais qu’il pourrait y avoir des « complications » qui les obligeraient à reporter l’événement à l’horizon 2021.

« Nous avons tellement de choses à finir, nous risquons de devoir le reporter. Mais nous n’abandonnons pas l’espoir de réaliser ce projet… Nous espérons que tout se passera bien et que nous serons capables de le faire. » Elle a ajouté qu’avoir sept mois pour préparer le festival leur permettra de mieux l’organiser, comparé aux 63 jours qu’ils ont eu pour la première édition.

Pour rappel, la première édition du festival avait fait couler beaucoup d’encre après que Matty Roberts, l’internaute qui a organisé l’assaut de la Zone 51 et qui devait organiser l’événement avec Connie West s’est engagée dans une bataille juridique contre cette dernière. Au final, c’est la propriétaire du The Little A’Le’Inn qui a eu gain de cause.