On a détecté un nouveau signal extraterrestre près de chez nous

Les chercheurs ont détecté un curieux nouveau signal extraterrestre. Il s’agirait de sursauts radio rapides en provenance d’un amas globulaire voisin.

Les astronomes décrivent les sursauts radio rapides comme l’un des phénomènes les plus mystérieux jamais observés. Également appelés FRB (fast radio burst), il s’agit de signaux radio dont la durée n’est que de quelques millisecondes. Les chercheurs sont récemment parvenus à déterminer l’origine d’un sursaut radio rapide découvert l’an dernier. Le phénomène proviendrait d’un amas globulaire situé à environ 11,7 millions d’années-lumière – près de la galaxie spirale voisine M81. À noter que les données de l’étude sont disponibles sur l’archive ouverte de prépublications scientifiques arXiv.

Crédits Pixabay

Le signal, nommé FRB 20200120E, a été détecté pour la première fois en janvier 2020. Cela, à l’aide du radiotélescope « Expérience canadienne de cartographie de l’intensité de l’hydrogène » (CHIME). Les chercheurs ne s’attendaient pas à ce que l’instrument soit capable de détecter des sursauts radio rapides. Lorsque CHIME est entré en service en 2017, moins de 30 sursauts radio rapides étaient connus. Les scientifiques en ont détecté plus d’un millier à ce jour.

Le plus proche jamais détecté

Comme au moins deux douzaines de sursauts connus, FRB 20200120E est un phénomène répété. Celui-ci génère de multiples explosions d’ondes radio détectables, plutôt que de réaliser un sursaut et de disparaître. Ses rafales ne sont pas aussi lumineuses que celles provenant de milliards d’années-lumière. Cependant, elles ont permis aux chercheurs d’identifier l’origine du phénomène.

En outre, les mesures indiquaient que le signal était assez proche. Cela a permis à l’équipe de recherche de concentrer les analyses dans les régions environnantes. Le reste de la Voie lactée a d’abord été sondée avant d’explorer d’autres zones. Les scientifiques ont ensuite utilisé un réseau de radiotélescopes connu sous le nom de European Very Long Baseline Interferometry Network pour identifier avec précision la source.

Le rapport de l’étude précise que FRB 20200120E est le sursaut radio rapide le plus proche jamais observé. Sa source se trouve dans un amas globulaire dans le système galactique M81. À noter que les scientifiques classent les amas globulaires parmi les objets les plus anciens de l’univers observable. Ces amas stellaires peuvent être âgés de plusieurs milliards d’années, au moins aussi vieux que les galaxies autour desquelles ils gravitent.

Le mystère de la formation des sursauts radio rapides

Jusqu’à présent, les scientifiques pensaient que des objets célestes compacts et denses – comme les magnétars ou de jeunes étoiles massives – étaient à l’origine des sursauts radio rapides. Personne n’envisageait la possibilité des amas globulaires. « Les amas globulaires sont différents. Certains sont plus denses, certains sont moins denses et dans différents clusters, vous verrez des résultats différents », commente un des auteurs de l’étude.

Il est probable que de multiples facteurs sont à l’origine de ce type de phénomène. Il est désormais établi que les puissantes supernovas et la collision d’étoiles à neutrons peuvent également produire ces rafales de rayons gamma extrêmement puissantes.

Mots-clés frb